MERCATO : Un mercato hivernal aux allures de mercato estival !

De mémoire, depuis que le mercato hivernal existe, on n’avait pas vu l’ASSE aussi active et prompte à rééquilibrer son effectif durant un mois de janvier. Situation paradoxale quand on sait que les Verts pourraient en cas de victoire cet après-midi se retrouver à un petit point de la seconde place du classement (si Monaco ne marque pas de point cet après-midi face au TFC). Si sportivement les voyants sont loin d’être au rouge, qu’est ce qui motive donc les dirigeants stéphanois à chambouler leur effectif ?

Tout d’abord le niveau de jeu exécrable de l’ASSE ! Les résultats des Verts sont un arbre qui cache clairement la forêt. L’ASSE n’a plus enthousiasmé par son beau jeu depuis les années Aubameyang, c’est un fait, en revanche depuis le début de saison c’est tout bonnement catastrophique. Des joueurs comme Valentin Eysseric ou Jean-Christophe Bahebeck étaient de bonnes idées pour dynamiser le secteur offensif et l’animation du milieu de terrain, mais ces paris sont perdus ! Des paris perdus tout comme celui de Nolan Roux dont on ne peut pas critiquer l’investissement. En revanche d’un point de vue statistique c’est clairement insuffisant.

Les recrues ne sont pas les seules fautives. Jérémy Clément, Fabien Lemoine ou Benjamin Corgnet sont cette année bien en deçà du rendement qu’on est en droit d’attendre d’eux. Le milieu de terrain de l’ASSE est son gros point faible cette saison et le moteur ne tourne plus aussi bien. Trop de pertes de balles, d’approximations, peu de mobilité… Les joueurs fournissent-ils encore les efforts suffisants ? Certainement pas ! Et le recrutement de Vincent Pajot n’a pas de quoi redonner le sourire. Une page semble vraisemblablement se tourner… On touche ainsi la deuxième explication : l’ASSE souhaite rattraper ce qu’elle n’a pas vu venir en juillet, à savoir une fin de cycle ! Pas totalement exact en fait, puisque le recrutement était sensé tenir compte de cela, mais ne nous voilons pas la face, les Verts ont complètement raté leur mercato estival si on met de côté l’achat de Robert Beric.

Entre l’agacement de Christophe Galtier, lassé de se faire peur face à des équipes de seconde zone, le très faible rendement des recrues et la possibilité d’accrocher une seconde place dans un championnat extrêmement ouvert, on n’est donc pas surpris de constater que ce mercato hivernal prend des allures de mercato estival pour l’ASSE. Un mercato qui devrait permettre de redonner de l’allant aux stéphanois, mais aussi de dégraisser…

On n’est donc pas étonné à ce jour d’entendre des rumeurs de « liste noire » comme l’annonce Bernard Lions le journaliste de l’Equipe. Vrai ou faux ? Disons que la vérité de se trouver à mi-chemin… Il sera d’ailleurs intéressant d’écouter France Bleu St-Etienne en préambule à ce Reims – ASSE. Bernard Lions y sera l’invité de David Valverde pour s’expliquer sur sa sortie médiatique…

Alexandre S.

Créateur et responsable du site de Peuple-Vert.fr. La philosophie du site ? Ne pas se contenter de reproduire les infos des autres médias en investiguant au coeur du club pour informer au mieux les amoureux de l'ASSE dont je fais bien évidemment partie !