Les Verts peuvent se féliciter d’avoir perdu la demi-finale de coupe de France en 1993 !

« La légende des Verts », le livre de Bernard Lions, n’en finit pas de livrer des anecdotes croustillantes (mais aussi quelques grosses erreurs de maquette – p14)… Dans l’interview d’Yves Guichard, petit-fils de Geoffroy Guichard, nous apprenons que l’année 1993 aurait pu être fatale aux Verts s’ils s’étaient qualifiés en finale de la coupe de France.

Cette saison-là, l’ASSE élimine tour à tour Evry (D3 – équivalent du National), Epinal (D2), Pau (D3), Marseille (D1) et se retrouve à jouer une demi-finale face à Nantes dans son stade de Geoffroy Guichard. Le matin-même, Telefoot organise son émission dominicale en direct du stade en présence d’André Laurent et de Jean-Michel Larqué qui deviendra quelques semaines plus tard manager de l’ASSE sous la présidence de Pierre Guichard ! La boucle est bouclée. L’ASSE dispute sa demi-finale et, comme vous pourrez le constater, aurait tout à fait pu l’emporter au regard des nombreuses occasions vendangées par Etienne Mendy ou encore Lubomir Moravcik.

Mais alors que tous le Peuple Vert enrage d’avoir raté l’Europe (la présence du PSG en finale assurait son futur adversaire d’une place en coupe d’europe des vainqueurs de coupe), ce qu’on ne sait pas c’est qu’une victoire aurait pu ruiner le club ! En effet, Yves Guichard témoigne après que Bernard Lions lui eu demandé s’il était vrai que la défaite l’avait arrangé :

« Oui. J’ai remercié le ciel. Parce que si on se qualifiait pour la finale, on était européens. Et ruinés. André Laurent avait accordé des primes colossales aux joueurs dans ce cas-là. Il était très dépensier. » 

Et de rajouter après que l’idée de payer les joueurs pour perdre ait été posée :

« Non, quand-même pas. Mais j’ai prié au fond de moi pour qu’ils perdent car l’argent reste le nerf de la guerre. »

Yves Guichard deviendra président des Verts en juin 1993, un passage très controversé sur le plan sportif et financier…

[sg_popup id= »1″][/sg_popup]

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

Pin It on Pinterest

Shares