La réponse fumeuse du Gouvernement aux arrêtés contre les supporters !

En juin dernier, Michel Ménard (député PS), posait les bonnes questions concernant les arrêtés préfectoraux tels celui tombé hier et qui touche pour l’occasion les niçois.

Afin de vous faire une idée sur la cohérence de la question de Michel Ménard et sur la réponse très approximative du Gouvernement, nous avons décidé de reproduire ici l’intégralité des échanges.

Lisez au moins la question de M. Ménard… Quant à la réponse, si vous êtes fatigué, un résumé très court (et personnel) vous attend à la fin de l’article !

Question posée par Michel Ménard le 23 juin 2015

M. Michel Ménard attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès du ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, chargé des sports sur l’application des arrêtés préfectoraux portant interdiction d’accès au stade aux supporters de clubs de football qui souhaitent assister aux matches joués par leur équipe à l’extérieur. Sans méconnaître les impératifs de sécurité et les difficultés nées de comportements inadmissibles de quelques-uns lors de certains matches, force est de constater que les arrêtés préfectoraux tardifs, pris tant à Saint-Étienne qu’à Amiens lors du match opposant les équipes lensoise et nantaise, créent des situations qui suscitent l’incompréhension : des personnes ayant acquis à titre individuel des billets plusieurs semaines avant la prise de l’arrêté préfectoral, et qui souhaitaient se rendre en toute quiétude au stade, se sont vu mettre en garde à vue pendant plusieurs heures, identifiées parfois sur la seule base de la plaque d’immatriculation de leur véhicule, ou sur le port d’une simple écharpe aux couleurs de l’équipe. La lutte contre la violence dans et hors les stades est une priorité légitime des pouvoirs publics, mais elle ne peut uniquement reposer sur l’interdiction pure et simple de la présence de supporters de l’équipe qui joue à l’extérieur, reconnaissant par là-même une présomption de dangerosité de citoyens paisibles qui souhaitent simplement soutenir leur équipe lorsqu’elle se déplace. Il est en outre permis de s’interroger sur la pertinence de cette pratique de bannissement pour des compétitions nationales, alors même que, dans quelques mois, la France accueillera une compétition internationale autrement plus lourde en risques sécuritaires. Aussi, il lui demande quelles initiatives il entend prendre, à la fois pour mieux responsabiliser les clubs de supporters à la préservation de la sécurité lors des matches, et pour faire en sorte, en lien avec le ministère de l’intérieur, que ces manifestations soient réellement des célébrations des performances et de l’esprit sportifs, et non l’occasion de frustrations et d’incompréhensions profondes de citoyens pacifiques.

Réponse du Gouvernement le 23 septembre 2015

La thématique du supportérisme est à la fois de la compétence du ministère chargé des sports et du ministère de l’intérieur via la division nationale de Lutte contre le hooliganisme. C’est le ministère de l’intérieur qui a compétence concernant la prise d’arrêtés préfectoraux destinés à prévenir les troubles à l’ordre public susceptibles d’être occasionnés lors d’une manifestation sportive. Il n’appartient pas au ministère chargé des sports de traiter de cet aspect du supportérisme. Le ministère chargé des sports, dans le champ de compétence qui est le sien, cherche à rééquilibrer de manière plus visible l’aspect préventif et l’aspect répressif des politiques de lutte contre les dérives du supportérisme en France. Cette volonté se traduit actuellement de trois manières : – plusieurs colloques, tels les Assises du supportérisme (17 avril 2014 et 11 février 2015) ou initiatives, telle la constitution de fédérations de supporters (le conseil national des supporters de football ou l’association nationale des supporters) ont illustré le besoin exprimé par les supporters sur la nécessité d’un meilleur dialogue avec les autorités et d’une plus grande reconnaissance par les instances du football. Le ministère chargé des sports s’est montré favorable à de telles évolutions tout en étant attentif à leur crédibilité ; – le ministère a impulsé une démarche préventive des dérives du supportérisme dans son action en matière de promotion et de préservation des valeurs du sport, notamment au travers d’outils qui sont associés à la mise en oeuvre de cette politique. Ainsi, le 1er semestre 2015 aura été marqué par la diffusion, en février 2015, de la version actualisée du guide juridique sur la prévention et la lutte contre les incivilités, les violences et les discriminations dans le sport (et notamment de la fiche consacrée aux supporters) ; – le ministère entend être partie prenante de la politique d’accueil des supporters qui sera opérée à l’occasion de l’Euro 2016 de football. A ce titre, le ministère souhaite une pleine application de la Convention européenne de 1985 sur la violence des spectateurs. Cette Convention est en cours de révision et renforcera, à partir de 2016, l’approche préventive et d’accueil des supporters. C’est dans cette double optique que le ministère a engagé en mai 2015 une concertation avec d’autres ministères et structures sportives et associatives pour impulser une politique d’accueil pour l’Euro 2016 qui soit coordonnée et qui favorise la diffusion de contenus harmonisés sur les informations pratiques et citoyennes destinées aux supporters. Cette concertation a débouché en juillet 2015 sur l’élaboration d’un portail dématérialisé d’informations à destination des supporters étrangers présents pendant la compétition. Ces actions ont vocation à jeter les bases d’un nouveau supportérisme à la française, plus ouvert, plus accueillant et plus responsable. Sur le plus long terme, le ministère souhaite prochainement engager une véritable réflexion entre les parties prenantes pour voir comment, au regard des évolutions internes et externes un véritable dialogue pourra s’instaurer au niveau des instances du football sur la question du supportérisme.

Pour faire court : c’est le ministère de l’Intérieur qui pilote. On a mis en place des instances de débat et les mesures prises pour tout le monde permettent d’éviter les violences. Mais rassurez-vous, tout sera réglé pour l’Euro 2016 et on saura accueillir toute l’Europe grâce à un portail dématerialisé !

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j’ai une douzaine d’années… Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "La réponse fumeuse du Gouvernement aux arrêtés contre les supporters !"

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Labrute
Membre
met l’article en ligne, si tu le peux, vieux corsaire.:-)
Labrute
Membre
c’est vrai, j’oubliai que nous sommes en France, pays particulièrement laxiste avec les criminels. ici on préfère protéger le violeur que la violée. pauvre petit violeur son papa est alcoolique et sa maman fait des ménages, et toi salope pourquoi tu t’habille en mini-jupe, tu vois pas que tu as excité ce pauvre gars, quelle pute tu fais avec ton débardeur qui nous fait voir tes seins. moi je suis pour la sévérité avec ceux qui foutent le bordel, pourquoi ? parce que ce n’est pas moi qui agresse les gens et casse leurs vitrines et brûle leurs voitures. ALV.
carl42
Membre
Je dis pas le contraire mais avec le dialogue on ne résoud pas tout les problemes mais sans dialogue on accentue le phénomene et les gens se radicalisent en se sentant persecuté. La répression à l’aveugle c’est valable à court terme mais ça ne peut pas être la solution pour le long terme, il faut une éducation intauré au + jeune age et ne pas mettre en avant celui qui fait un acte réprehensif c’est malheureusement ce qui se passe aujourd’hui dans le monde. on savoir qui sont les freres Kouachi mais pas de Ahmet Merabet etc… Parler des criminels… Read more »
tarzan vert
Invité
Ils avaient prévenu, ils l’ont fait : les pompiers veulent en finir avec le 18. Réunis en congrès à Agen jusqu’à samedi, ils demandent l’abandon des différents numéros d’appel dédiés aux urgences au profit du seul 112 afin d’améliorer la qualité des secours et d’économiser 100 millions d’euros par an.comment image
moi
Invité
comme tout redescend a l’argent, je vois qu’on a baissé les impots sur le revenu, apres les avoir augenté, du coup,on reçois une lettre de pub, deguisée electorale. on va etre taxé de toute façon point de vue des communes, on ne veut plus d’etat, a qui on trouve comme bouc emissaire,et bien, de toute façon les besoins restent les memes . Toute personne, est un etre humain, qui respire, mage bois, chie, et chouine si on ne s’occupe pas de lui. les grands pontes, ont fait des grandes ecoles, mais nous eprdons nos valeurs, de bonnes conduite des la… Read more »
loulou lebretonvert
Membre
svp lisez l’article de l’avocat qui a jouer a tout le monde veut prendre sa place c’est dans but sainté d hier il parle de ce sujet et de la législation qui va avec tres intéressant
Labrute
Membre
le club peut blablater à l’infini, cela ne résoudra rien. il y a des caméras partout, celui qui fout le bordel: prison ferme et sans remise de peine, avec grand renfort de publicité pour annoncer la condamnation, afin que tous le sachent. cela en ferait réfléchir quelque uns. à un concert, la production est responsable de la sécurité et des biens des personnes, aucune raison qu’il en soit autrement dans un stade. tu te prends un truc sur la tête et par conséquent tu reste handicapé, il te faudra avoir un recours pour que les diverses assurances te prennent en… Read more »
carl42
Membre
je pense que juridiquement c’est pas tenable d’interdire une personne d’aller à un stade avec un maillot d’une équipe sur le dos.
Après je comprends qu’il y ai des problemes important de sécurité et qu’il faut, dans l’interêt de tous de régler ça rapidement.
Pour ma part je suis favorable à obliger les clubs à communiquer avec les groupes influents de supporters et malheureusement de réprimer d’avantage le supporter et uniquement celui en est la cause pas le club dont son rôle n’est pas d’être policier.
loulou lebretonvert
Membre
oula ça barde
BRUTUS
Invité
je l’ai dit il y a plusieurs mois que c’était le ministère de l’intérieur. ce qui me fait marrer c’est la rapidité de la réponse: 3 mois. et on se demande pourquoi rien ne marche dans ce pays. une question devrait être poser: comment un policiersaura reconnaître un supporter d’un citoyen lambda ? effectivement, vous vous promener tranquillement et n’en avez rien à faire du foot, mais vous portez un maillot du club ou de la sélection dont l’arrêté les concerne: comment le policier saura t-il que le foot vous vous en taper comme de l’an 40. nul doute qu’il… Read more »
wpDiscuz

Pin It on Pinterest

Shares
Share This