[La chronique de Joss Randall – n°23] L’URGENCE N’EST PAS CHEZ NOUS

Joss Randall est le chroniqueur régulier de Peuple Vert ! Alors les puristes diront que c’est Josh et pas Joss !! Et alors ! Tu veux que je sorte ma Winchester vitriolée pour te faire regretter ton aplomb jeune gardien de vache(rie) ? En tout cas, si t’as pas affaire à moi, t’auras à bosser l’art du contre avec Joss Randall… Alors, on fait toujours le malin ?!? A toi Joss…

 
 
 
Salut les Groupies !

Qu’est-ce que j’ai pu rigoler en lisant cette phrase du Coach GALTIER il y a quelques jours …. « L’urgence n’est pas chez nous » qu’il disait … Alors certes, c’était avant l’indigente prestation du Roudourou, mais quand même … Pour oser sortir un truc pareil, fallait de l’estomac non ??

A un moment je me suis même demandé chez qui était l’urgence en fait ?… Je me suis dit qu’il pensait peut-être à Toulouse, Guingamp, Ajaccio pour la descente en L2. Vu sous cet angle, on est d’accord, l’urgence est plus chez eux que chez nous. Je n’avais juste pas compris jusque-là que nos ambitions étaient le maintien en L1.
Parce que si ce n’est pas sous cet angle-là, quand on regarde nos dernières prestations et résultats .. 5 matches, 3 points pris sur 15 points possibles, 3 nuls, 2 défaites … Et dans le lot contre quand même des « énormes » cylindrées comme Guingamp, Angers, Caen (sic) … ça fait peur.
Alors heureusement que notre Coach est là pour nous rassurer sur la non-urgence de la situation, sinon on serait légitimement en droit d’avoir les miquettes.

Chapitre 1 : La Méthode Coué
Oui c’est le règne de la sacro-sainte méthode Coué à l’ASSE ces derniers temps.
Le jeu et les résultats se délitent à grande vitesse mais personne ne semble réellement réagir (à part GALTIER, mais uniquement depuis samedi soir ….). On n’entend pas beaucoup nos Présidents …
Ou peut-être qu’ils sont simplement réalistes, pragmatiques. C’est un bien triste constat, mais le foot moderne est devenu une science froidement exacte. Et si par moment certains peuvent faire illusion pendant quelques matches, sur la durée d’une saison, à la fin du bal, on finit toujours pas avoir les résultats en phase avec ses moyens et ses ambitions.
Moyens … N’en déplaise à RI(G)OLO, qui nous ressort chaque semaine sa putain d’exception LEICESTER qui confirme la règle en Premier League, le classement final en L1 cette année (a priori PSG-FUMIERS-MONACO) est très exactement le classement des budgets, dans le même ordre. CQFD.
En revanche là où je le rejoins aisément, c’est que ce qui vaut dans un sens, vaut également dans l’autre. Le Chat est le Tigre du Rat comme disait ces cons de Chinois (note du webmaster : notez pour les âmes sensibles que les Chinois ne sont pas TOUS cons…). Donc si on peut regarder – sans forcément rougir – s’éloigner devant nous les PSG OL ASM, comment expliquer nos résultats face à des CAEN, ANGERS, GUINGAMP, qui eux ont un budget très significativement inférieur au nôtre ??!!!! Hein les Gars ? Quelqu’un a une bonne idée à soumettre ??
Ambitions : A force de considérer que notre « max » c’est la 4ème place (discours entendu toute l’année) et bien on va finir par suer des stalactites pour finir 6ème … Et encore à mon sens c’est pas gagné.
Manque flagrant d’ambition également dans le jeu (cf. toutes les chroniques précédentes qui suivaient un match avec ce p…. de milieu à trois défensifs …) mais on y reviendra. On n’a que ce qu’on mérite.

Chapitre 2 : Après le succès mondial d’ « INTOUCHABLES », les studios ASSE présentent leur nouveau Blockbuster : « INOFENSIFS !!! »
Ces derniers temps on a beaucoup montré du doigt la défense et l’incapacité à tenir un résultat en l’absence de PERRIN. Et on avait raison. Cela dit, en premier constat, le retour du CAPTAIN ne nous a pas empêché d’en prendre encore 2 en Bretagne. C’est pas un magicien. Mais ce focus sur nos carences défensives nous a peut-être fait oublier un peu vite un problème encore plus important (à part GALTIER qui en avait quand même parlé cette semaine) : notre absolue stérilité offensive !!!
STERILE, c’est bien le terme adéquat (comme SHEILA … celle qui a des couattes) … 3 buts en 5 matches. Stérile comme toute la population féminine de la région de Tchernobyl de 1986 à 1996 (après 1996 souvenez-vous le nuage s’était ‘déplacé’ sur Lyon. Mais s’était arrêté pile à Givors. Ouf.).

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » qu’il disait le Proverbe (On pense à l’inspecteur évidemment mais j’y reviendrai au chapitre suivant). Pas d’attaquant, pas de buteur. BIM. Et là on ne pourra pas reprocher à GALTIER d’avoir tenté des choses aussi différentes que non-productives. Quelle que soit la formule, le schéma en attaque, les joueurs utilisés, rien à faire. Que ce soit SPIROU, SODER-CLOWN, LA POSSIBILITE DU NEAL, et même sporadiquement HAMOUMA, BOMBEC …Jusqu’à preuve du contraire personne n’est arrivé à faire oublier l’absence de l’INSPECTEUR, ne serait-ce que sur quelques matches.
Mais attention, il serait réducteur de circonscrire (juste un petit bout qui manque …) notre stérilité offensive aux seuls attaquants. Car les actions offensives, les buts, ça se construit …
A commencer par les premières sorties de balle de derrière … quand on voit celles de BAYAL hier …. On comprend mieux.
Ça se construit ensuite au milieu, avec l’orientation du jeu et les passes qui transpercent les lignes … quand on voit les 18 matches joués avec un milieu avec trois récupérateurs, avec CLEMENT devant la défense dont la première passe allait souvent à … RUFFIER …. On comprend mieux.
Finalement et quand on y regarde de près …. Tout s’explique.
Mais sans ressortir les poncifs de café du commerce, quand on voit jouer les Verts depuis quelques matches, on pense que même avec des matches de 5 heures, on marquerait pas plus de buts.

Chapitre 3 : Le match de samedi … Euh … Le match ? Quel match ???
Si le vieux Victor Hugo vivait encore et réécrivait son ‘Ruy BLAS’ juste après avoir assisté à EAG-ASSE, il reformulerait à coup sûr son célèbre « Bon Appétit Messieurs » à l’entrée à la Table des Grands d’Espagne, par un « Bonne Apathie Messieurs » ….
Rien d’autre à dire.

Chapitre 4 : Rubrique TOPS/FLOPS … sans TOPS = Rubrique F.L.O.P.S
F.
… Comme … Faibles et Facré Feignasses !!! Qu’on ait zéro imagination sur le plan offensif est une chose, qu’on ne se bouge pas le cul en est une autre. Comme disait le fils de l’oncle à Jules : « Si t’es pas bon, au moins sois généreux ». Voilà.
L. … Comme Loupé. Complètement loupé le match du jeune fils du chanteur PETER GABRIEL …. Quitte à se lancer dans la chanson comme son père, à la même heure sur TF1 y avait les dernières auditions à l’aveugle de THE VOICE. Il aurait dû faire ça plutôt, car aveugle, il l’a été tout le match le gamin. Sur le premier but où il se fait manger comme un bleu (qu’il est finalement), et surtout sur le 2ème où 1/ il couvre le hors-jeu et 2/ il n’arrive pas à intervenir. Une soirée à oublier pour la jeune pousse, les deux buts sont pour lui, comme RUFFIER le lui a fait « élégamment » remarqué en gros plan devant les caméras de BEIN … Je connais un MALCUIT qui doit riffagner comme un Bossu dans son coin …. Alors on ne va pas jeter la pierre à GALTIER pour une fois qu’il lance un jeune … Et puis il a 17 ans, il s’en remettra. Enfin … s’il rejoue.
O.
… Comme Où t’es BERIC où t’es ??? Où t’es BERIC où t’es ?…. c’est pas du STROMAE mais presque. Dès le 9 Novembre 2015, lendemain du 8 de triste mémoire, j’avais écrit dans la chronique que cette petite salope de FERRI nous avait certainement arraché bien plus que les ligaments de l’INSPECTEUR, et qu’il avait probablement engagé le « pronostic vital » de notre saison sur le plan offensif. J’avais alors essuyé une volée de bois vert « (revoilà les poncifs : « une équipe ne peut pas reposer sur un seul joueur » / « on a un effectif de quantité/qualité pour faire face ». etc.). 5 mois plus tard, l’histoire m’a donné raison. Et parfois, ça fait chier d’avoir raison. Voilà.
P. … Comme POLOPOLOLOPOPOOOOOOOOOOO !!!! Si « l’Urgence pas chez nous », l’optimisme si ! Et heureusement. Car il y aura bien besoin d’un Geoffroy Guichard à fond pour sauver la saison. Seule éclaircie dans notre marasme actuel : 5 des 8 derniers matches auront lieu dans le chaudron … sait-on jamais.
S. … Comme la Soupe ça Suffit Sortez-nous un bon match Samedi.

Chapitre 5 : Conclusion / Frustration

Souhaitons qu’il se passe quelque chose de « significatif » à l’Étrat cette semaine.
Car si « l’urgence n’est pas chez nous », à ce rythme-là L’Europa League 2016-2017 non plus ne sera pas chez nous. Et ça aurait quelque chose de vraiment frustrant, tant on imagine tous que l’équipe de l’année prochaine, avec le retour de certains, l’intégration d’autres, le départ de troisièmes, sera plus sympa à voir jouer que celle de cette année. Mais si ce n’est pour jouer qu’une compétition, et encore suer sang et eau pour viser la 4ème place au mieux … les boules, non ?

Chapitre 6 : LA COMPLAINTE DES FUMIERS

Pour commencer cette complainte petit clin d’œil introductif à mon Mignon Breizh récemment surgi du passé et nouveau fidèle lecteur de la Chronique. Comme il est supporter de Rennes (si si … il en reste encore quelques-uns …) je lui avais demandé que ses Rouge & Noir se bougent un peu le fion pour faire barrage aux Fumiers. Et ils l’ont pas si mal fait finalement ! Les Fumiers méritaient tellement de gagner ce match, que ce match nul en est presque jouissif. Et ça me laisse encore une chance de gagner le pari fait avec mon Boss récemment que L’OL ne reprendrait pas la 2ème place à l’ASM. Donc j’ai passé un pas si mauvais dimanche soir que ça, ça change des derniers … Et d’autre part, pour une fois que l’intérêt d’un match au Rhoazon Park ne réside pas uniquement à scruter les traveling caméra en Tribune Officielle pour tenter d’apercevoir les gros seins de Salma HAYEK, on ne va pas s’en plaindre. 🙂
Du coup les voisins étaient chafouins (mon Boss aussi) ! Et ça me fait bien marrer j’avoue, car à 0-2 à la 60ème, j’avais déjà commencé à couper les oignons (s’écrit désormais aussi ognons, mais ça fait toujours pleurer pareil).
Et petite cerise sur le gâteau, c’est également ce WE que les Fumiers perdent leur dernier record de « précocité de titre de Champion de France » au profit du stratosphérique PSG, ce qui picote gentiment le cul d’HOLE-ASS. J’aime bien.
Par contre pour éviter tout mal de tête, on évitera de comparer le niveau technique des Fumiers avec celui des Verts, le gouffre est aussi abyssal que la distance qui sépare le niveau en syntaxe d’un élève de CM2 et un Tweet de Yohan MOLLO.

Kenavo les Groupies.

Pour réagir à cette info, rendez-vous sur le forum !

Joss Randall
Suivez-moi !

Joss Randall

Chasseur de primes des temps modernes, Stéphanois pur souche depuis 45 ans, mais exilé professionnellement en territoire fumier. Je reviens régulièrement me plonger dans ce chaudron dans lequel je suis tombé, comme Obélix, quand j’étais petit.
Si je dégaine parfois vite ma Mare’s Leg, je n’en reste pas moins un inconditionnel de la couleur de l’espoir !
Joss Randall
Suivez-moi !

Joss Randall

Chasseur de primes des temps modernes, Stéphanois pur souche depuis 45 ans, mais exilé professionnellement en territoire fumier. Je reviens régulièrement me plonger dans ce chaudron dans lequel je suis tombé, comme Obélix, quand j’étais petit.
Si je dégaine parfois vite ma Mare’s Leg, je n’en reste pas moins un inconditionnel de la couleur de l’espoir !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This