#INFO PEUPLE-VERT.FR : L’ASSE n’est plus à vendre !

Ce matin, le journal L’Equipe via son correspondant à St-Etienne, Bernard Lions, remplit une double page au sujet du projet de reprise avorté de PEAK6. On y apprend également qu’un projet venu des Emirats serait sur le bureau des présidents stéphanois… D’après nos informations, quelles que soient les propositions en coulisse, le club n’est plus à vendre. Place au jeu et à l’important ASSE-Monaco qui se joue ce soir !

Extrait de l’article paru ce matin dans L’Equipe :

« Le dossier PEAK6 refermé, Caïazzo se serait aussitôt envolé pour New York à la recherche d’un autre repreneur « made in USA ». Si des projets de candidatures françaises continuent à se faire entendre, il convient plutôt de se tourner vers les Émirats arabes unis pour trouver le futur acheteur le plus crédible à l’heure actuelle. Il s’agirait d’un particulier appartenant à l’une des dix familles les plus puissantes du pays. Après avoir sollicité Didier Poulmaire, l’avocat d’affaires impliqué lors du processus de vente de l’OM à l’Américain Frank McCourt, ce dossier a finalement été confié à MSarah el-Hammouti. À charge pour cette avocate du barreau de Paris (29 ans) de dénicher un club en France. D’autres cabinets se sont vu confier la même mission en Angleterre, en Suisse et en Espagne.

À cet effet, MEl-Hammouti a déposé un dossier auprès de la banque Lazard. Une offre de 50 M€ – soit le montant réclamé par le tandem Caïazzo-Romeyer – aurait été transmise à Jean-Philippe Bescond, le directeur exécutif de Lazard, fin juillet. Pourquoi l’affaire n’est-elle pas déjà conclue ? Au regard des emprunts contractés et de l’explosion à venir des droits télé, Caïazzo et Romeyer auraient revu leur prix à 75 M€ (Bordeaux va être cédé pour 100 M€). Leurs nouvelles prétentions financières peuvent apparaître contradictoires, sachant qu’ils ne cessent de clamer qu’ils quitteront le club sans prendre un euro. En tout cas, elles agacent le futur acheteur émirien. Après avoir poussé son offre à 55 M€, avec la promesse d’investir tout de suite 100 M€, il leur a fixé un ultimatum. S’ils ne lui vendent pas les Verts avant la mi-octobre, il achètera un club espagnol de la dimension de Getafe ou Leganés. »

D’après nos informations, quelles que soient les tractations autour de l’ASSE, le club n’est plus à vendre par les dirigeants. En effet, ces fuites autour d’un projet venu des Emirats semblent davantage s’apparenter à un coup de communication de la part d’intermédiaires ayant un intérêt financier à ce que l’affaire se fasse. Nous ne remettons ainsi pas en doute l’information en elle-même, mais les bonnes intentions de sa source…

Par ailleurs, nous nous étonnons toujours du timing de L’Equipe qui publie systématiquement des « bombes » plus ou moins puissantes les jours de match de l’ASSE. Le hasard ne peut plus être invoqué, d’autant que ces tractations et agitations autour du club ne sont pas un secret dans les milieux informés. Ainsi, Bernard Lions, journaliste et malgré tout supporter de l’ASSE, s’évertue à déterrer des guerres internes, des pannes de climatisation (!), des affaires judiciaires, des projets de reprise plus ou moins farfelus, des listes noires et nous en passons, les jours de match importants pour l’ASSE. Drôle de façon de traiter l’actualité d’un club… Cependant, la liberté de la presse et d’expression nous obligent à accepter et acter de telles méthodes…

A présent, recentrons-nous sur des choses bien plus sérieuses, en l’occurrence le très important ASSE-Monaco de ce soir !

Alexandre S.

Créateur et responsable du site de Peuple-Vert.fr. La philosophie du site ? Ne pas se contenter de reproduire les infos des autres médias en investiguant au coeur du club pour informer au mieux les amoureux de l'ASSE dont je fais bien évidemment partie !

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.