[INFO PEUPLE-VERT.FR] Bernard Caïazzo pourrait faire partie du projet de reprise !

Au fil des heures, les informations s’affinent et filtrent. Petit point sur ce que nous avons appris depuis dimanche…

Dimanche, la rumeur menant à Jérôme de Bontin a enflé. Elle est réelle, mais ce dernier n’est pas le racheteur comme expliqué assez largement dans la presse. Ce qui est acquis, c’est qu’il ne représente finalement pas un fonds américain, mais un investisseur unique. A l’heure où nous écrivons, impossible d’affirmer qu’il s’agit ou non de Matt Hulsizer, fondateur de la société Peak6 basée à Chicago, président d’une franchise de hockey sur glace (les Wild de Minnesota) et également copropriétaire du club de football de Bournemouth en Angleterre depuis novembre 2015.

Ce qui nous a été communiqué, c’est que ce racheteur inconnu possède une surface financière supérieure à celle de Franck Mc Court à l’OM… Nous vous laissons faire les comptes… Arrivé hier à St-Etienne, il a fait le tour du propriétaire et sera encore présent aujourd’hui pour poursuivre les négociations.

Autre information importante, Bernard Caïazzo, actuel président du conseil de surveillance de l’ASSE, a de grandes chances de rester au club pour y tenir un rôle dont la teneur n’a pas filtré. Nos premières informations glanées la semaine dernière remontent ainsi à la surface… Bernard Caïazzo pourrait faire partie du projet de reprise ! Si rien n’est acquis à ce sujet, la probabilité de voir Bernard Caïazzo à l’ASSE la saison prochaine demeure extrêmement forte !

Il ne faudra pas attendre bien longtemps pour être fixé, puisque tout devrait se décider dans les prochaines 48h…

Alexandre S.

Créateur et responsable du site de Peuple-Vert.fr. La philosophie du site ? Ne pas se contenter de reproduire les infos des autres médias en investiguant au coeur du club pour informer au mieux les amoureux de l'ASSE dont je fais bien évidemment partie !

Poster un Commentaire

Please Login to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.