Hernandez et Pavard préférés à Debuchy en Equipe de France…

Alors que Mathieu Debuchy réalise un retour en force depuis sa signature à Saint-Etienne, Didier Deschamps a préféré (sous pression) faire appel à Lucas Hernandez (22, A.Madrid) et Benjamin Pavard (21, VfB Stuttgart). 

Vingt-quatre, c’est le nombre de joueur convoqués par Didier Deschamps pour affronter la Russie et la Colombie en match de préparation pour la Coupe du Monde 2018. Malheureusement pas de Mathieu Debuchy en vu malgré ses prestations de haut vol et son titre de « Joueur de L1 du mois de Fevrier ». Beaucoup de stéphanois s’attendaient à voir son nom figurer dans la liste des joueurs sélectionnés, surtout quand on remarque la pénurie d’internationaux français à ce poste (seul Sidibé semble avoir une place quasi-indiscutable).

Lucas Hernandez pique la place à Debuchy ?

Quand on réécoute les paroles de Deschamps concernant le latéral défensif stéphanois, on peut le suspecter d’encenser pour mieux faire passer la pilule de la non-sélection. D’un autre côté, on voit un Lucas Hernandez agacé de n’avoir toujours pas été retenu en équipe A, se montrant menaçant en déclarant à la radio espagnole «L’Espagne m’a tout donné et si je peux avoir la nationalité, je serais ravi. Je me sens plus espagnol. Je parle mieux espagnol que français. Avec ça, j’ai tout dit»… Performant avec l’équipe de l’Athletico Madrid où il joue environ un match sur deux, sa sélection reste tout de même méritée dans la forme bien qu’il manque surement d’expérience.

Pavard et le poste d’arrière droit…

La sélection de Pavard semble moins contestable que celle du madrilène. En effet, irréprochable depuis les sélections jeunes, le défenseur de Stuttgart réalise une saison pleine en Allemagne et a réellement franchi un palier. Malgré tout n’y aurait-il pas un manque au poste de latéral droit en Equipe de France ? Surement, car si Pavard évoluait latéral droit la plupart du temps lorsqu’il a été appelé pour la première fois en équipe A, il a depuis été replacé en défense centrale dans son club.

On se retrouve donc avec un seul défenseur droit de métier (Sidibé), deux centraux pouvant jouer à droite (Kimpembe et Pavard) et un latéral gauche qui peut se montrer polyvalent (Hernandez). L’expérience de Debuchy aurait pu, avec certitude, faire beaucoup de bien à ce poste.

Benjamin
Suivez-moi

Benjamin

Un stéphanois à Paris, mais un stéphanois dans le sang !
Le rédacteur préféré du rédacteur préféré de ton rédacteur préféré !
Benjamin
Suivez-moi

Benjamin

Un stéphanois à Paris, mais un stéphanois dans le sang ! Le rédacteur préféré du rédacteur préféré de ton rédacteur préféré !

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
optimiste Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

plus récent plus ancien Le plus populaire
optimiste
Membre
optimiste
Faut pas s’inquiéter, Debuchy enchaîne les matchs depuis qu’l est chez nous, c’est bien qu’il puisse souffler pendant cette trêve internationale. Il arrivera en pleine forme pour le mondial, Deschamps le connaît déjà et sait ce qu’il peut apporter, notamment en expérience.
C’était le moment de revoir Pavard, jeune et prometteur, qui a besoin de faire connaissance avec l’EDF. Deschamps a plusieurs solutions, il teste et fera son choix final dans quelques semaines selon les blessures, méformes et surtout aptitudes à jouer un mondial !