[EXCLUSIF PEUPLE-VERT.FR] Monaco nous explique les raisons de l’interdiction de déplacement des supporters stéphanois !

Il y a quelques jours, Peuple-Vert.fr a effectué une demande d’interview auprès des autorités monégasques afin d’expliquer ce qui avait motivé une décision d’interdiction de déplacement pour les supporters stéphanois à l’occasion de la rencontre opposant Monaco à l’ASSE le samedi 12 mai prochain (21h). M. Patrice Cellario (notre photo), Conseiller du Gouvernement-Ministre de l’Intérieur de la Principauté de Monaco a rapidement accepté de nous répondre, et nous l’en remercions. Cependant, nous nous sommes étonnés de la forme de sa réponse qui s’apparente plus à un communiqué argumenté qu’à des réponses précises à nos questions qui l’étaient également… Nous reproduisons toutefois ici ce qui nous a été renvoyé…

Mise à jour 18h56 : Le service de communication du gouvernement Princier de Monaco nous contacte à l’instant afin de nous indiquer que le même communiqué a été envoyé à France Bleu St-Etienne, seul autre média, en plus de Peuple-Vert.fr, ayant pris contact pour obtenir des précisions sur le décret publié il y a une semaine.

Nos questions étaient précises et semblaient induire des réponses qui devaient également l’être…

  • M. le Ministre, un décret interdisant la présence de supporters stéphanois a été publié par le Gouvernement Princier. Comprenez-vous l’étonnement qu’il suscite du côté des supporters de St-Etienne et du club qui a publié un communiqué ce mardi ?
  • Le match aller a donné lieu à des violences liées à la situation sportive de l’ASSE. Des affrontements ont eu lieu à l’extérieur du stade entre les supporters de l’ASSE et les forces de l’ordre. Si rien ne justifie ces violences, qu’est ce qui justifie que vous pensiez que les supporters en voulaient aux joueurs monégasques en particulier comme le décret l’indique ?
  • Si nous vous disons qu’il n’y a jamais eu de heurts entre supporters monégasques et stéphanois depuis que les deux clubs se rencontrent, que pouvez-vous nous répondre ?
  • En parcourant le décret, il semblerait que l’organisation du 11e Grand Prix de Monaco Historique et donc, la mobilisation massive de vos forces de sécurité pour encadrer cet évènement soit la vraie raison de cette décision… Avez-vous priorisé le 11e Grand Prix de Monaco plutôt que le football ? La présence des supporters stéphanois alors que Monaco organise l’un des évènements phare de l’année en termes de visibilité est-il de nature à motiver ce décret ?
  • Depuis plusieurs saisons, nous avons l’habitude de relayer les arrêtés préfectoraux qui sont publiés en marge de certaines rencontres. Avec tout le respect que nous vous devons, c’est la première fois qu’un arrêté ou décret nous paraît s’appuyer sur si peu. Ne craignez-vous pas de tendre les supporters ressentant de l’injustice et de provoquer une situation inverse ?
  • L’ensemble des groupes de supporters a publié un communiqué. Ils indiquent vouloir effectuer massivement le déplacement à Monaco malgré le décret. Nous insistons, n’est-il pas dans l’intérêt de tous d’assouplir ce décret au regard des perturbations que pourraient impliquer ce déplacement de « manifestants » et mobiliserait de surcroît vos forces de l’ordre… ?

La réponse de M. Patrice Cellario, Conseiller du Gouvernement-Ministre de l’Intérieur de la Principauté de Monaco

 » Une rencontre de football doit être avant tout une fête pour tous les spectateurs et encore plus pour les supporters des équipes. Aussi et bien évidemment, les autorités monégasques peuvent comprendre non seulement l’étonnement, mais également la déception que la décision prise peut susciter chez les supporters stéphanois.

La Principauté est une terre de sport et d’accueil. De nombreuses et importantes manifestations sportives y sont organisées avec toujours le souci d’y accueillir, en toute quiétude et sécurité, l’ensemble des spectateurs et du public souhaitant y assister. Le souci constant d’assurer la sécurité du public des autorités monégasques est un impératif exigeant, dans un territoire aussi exigu que celui de Monaco, qui réclame des moyens proportionnés à l’importance et à la nature du public attendu.

Selon le calendrier des événements, les moyens propres des services de l’Etat de Monaco peuvent être considérés comme non parfaitement adaptés pour garantir cet objectif de sécurité et des renforts doivent être demandés aux Autorités françaises pour garantir le bon déroulement des manifestations.

C’est le cas du week-end du 12 et 13 mai prochains, durant lequel les personnels des services de la Principauté seront très fortement mobilisés et sur des amplitudes horaires très conséquentes. En l’absence de possibilité de renfort d’unité de force mobile française, les Autorités monégasques ont considéré que les conditions de sécurité n’étaient pas réunies pour assurer un bon accueil des supporters stéphanois et de leur KOP, dont la ferveur et l’engagement sont réputés et bien connus.

Sans prendre à la légère les conséquences d’une telle mesure d’interdiction de déplacement des supporters, les Autorités monégasques ont considéré qu’elle s’imposait. Elles sont d’ailleurs rejointes dans cette analyse par les Autorités françaises qui, tant sur les Alpes-Maritimes qu’au niveau national, ont pris des mesures similaires ».

Alexandre S.

Créateur et responsable du site de Peuple-Vert.fr. La philosophie du site ? Ne pas se contenter de reproduire les infos des autres médias en investiguant au coeur du club pour informer au mieux les amoureux de l'ASSE dont je fais bien évidemment partie !

Poster un Commentaire

Please Login to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.