[DOSSIER MERCATO] Que faut-il attendre de cette fin de mercato du côté de l’ASSE ? (Partie 1 – La défense)

Le mercato entre tout doucement dans sa dernière ligne droite. Il est, à l’heure qu’il est, réussi dans pratiquement toutes les lignes du côté de l’ASSE. Cependant, que ce soit dans le sens des départs ou celui des arrivées, que faut-il espérer de ces 15 derniers jours de mercato ? Nous tentons d’apporter quelques réponses… Première partie de ce dossier : la défense.

Confiance en Mickaël Panos !

En défense, l’ASSE a consenti des efforts en prolongeant Mathieu Debuchy. C’est LA grosse recrue de ce mercato dans ce secteur. Après 6 mois en boulet de canon, le latéral est sans nul doute l’un des leaders de cette équipe, tant défensivement qu’offensivement (15 matches / 4 buts). Reste à savoir si Mathieu Debuchy conservera la même grinta sans avoir en perspective la possibilité d’intégrer l’équipe de France pour une grande compétition. A 33 ans, l’expérimenté défenseur joue certainement ses dernières saisons à haut niveau, mais les efforts effectués par l’ASSE devront se retrouver sur le terrain. De notre côté, nous ne doutons pas de sa motivation et de son apport dans ce groupe, il l’a d’ailleurs prouvé lors des matches amicaux. Mathieu Debuchy sera encore cette saison un maillon fort de cette équipe.

Seul problème dans ce secteur droit, Mathieu Debuchy semble bien seul. Il ne sera en effet concurrencé que par le jeune Mickaël Panos. Il ne faudrait pas que l’international français soit touché par une grave blessure en ce début de première partie de saison au risque de devoir lancer dans le grand bain et avec bien peu de repères un Mickaël Panos en qui Jean-Louis Gasset semble faire confiance. Cependant, même s’il croit en ce jeune joueur, la priorité défensive était de compenser les départs annoncés de Léo Lacroix et des deux latéraux (Polomat et M’Bengué)… L’ASSE a fait des choix pour se renforcer et il a été estimé que le secteur gauche était prioritaire.

Dégraisser au poste de latéral gauche !

Ainsi Timothée Kolodziejczak est arrivé en provenance du Mexique. Un choix malin et bien réfléchi. Capable d’évoluer dans l’axe gauche, mais également latéral sur ce même côté, Jean-Louis Gasset a fait d’une pierre deux coups ! Il sécurise ainsi son couloir gauche en cas de pépin avec Gabriel Silva (voire mieux si Kolo devient le titulaire du poste !), et il se prémunit d’une blessure de Loïc Perrin qui a rarement effectué une saison sans blessure plus ou moins sévère. De ce fait, la priorité est de se débarrasser (il n’y a pas d’autre mot) de Cheikh M’Bengué et de Pierre-Yves Polomat. Si le second a des touches en L2, le premier ne semble pas emballer les quelques clubs qui ont bien voulu le mettre à l’essai. Nous payons encore à ce jour le recrutement hasardeux d’un joueur dont le stade Rennais ne voulait plus… Faire signer pour 3 saisons Cheikh M’Bengué avec un salaire de 80 000 euros/mois pour les 2 premières saisons (il est de 40 000 euros/mois aujourd’hui) et, cerise sur le gâteau, en lui versant une prime à la signature, relève à notre sens de la faute professionnelle ! Chacun y verra ce qu’il veut, mais celui qui a mené ce dossier est à ce jour toujours en place… avec fort heureusement beaucoup moins de pouvoir dans le recrutement !

Dans l’axe, nous entendons qu’il manque encore un élément. Nous ne sommes pas d’accord. Avec Neven Subotic, Loïc Perrin, Thimotée Kolodziejczak et William Saliba, Jean-Louis Gasset est tranquille. Bien évidemment, en cas de blessures, le banc serait un peu court, mais ce ne serait pas pire que les années précédentes. Cette saison, tous les joueurs qui vont s’asseoir sur le banc sont susceptibles d’apporter un plus. William Saliba en fait partie. Annoncé comme un futur très bon joueur à son poste, le coach stéphanois n’hésitera pas à le faire entrer dans la rotation.

Bilan

A notre sens, le groupe de Jean-Louis Gasset est opérationnel en défense. Si un doute subsiste pour le poste de latéral droit, il est tout de même difficile de recruter à ce poste pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que Mathieu Debuchy est LE titulaire indiscuté et indiscutable à ce jour. Il est donc compliqué d’attirer un joueur de gros calibre en lui faisant miroiter le banc des remplaçants. En faisant signer un jeune joueur moins expérimenté, on envoie un message négatif à Mickaël Panos, au risque de freiner sa progression. A ce jour, mieux vaut attendre le mercato hivernal afin de réajuster. Mickaël Panos aura eu le temps de se montrer un peu et on en saura davantage sur la forme de Mathieu Debuchy et sa capacité à enchaîner les rencontres à 33 ans (ce qui n’est pas vieux dans le football moderne, faut-il le rappeler !).

Dans l’axe, Neven Subotic devrait prolonger. Il n’y a pas d’urgence à ce niveau-là ni d’inquiétude à avoir. Il va cependant falloir rapidement réfléchir à l’avenir de la défense centrale de l’ASSE. Si William Saliba est promis à un bel avenir, il faudra absolument recruter un central rapide et puissant lors du mercato estival en 2019. Loïc Perrin n’est pas éternel et son coup de rein est moins percutant qu’il y a quelques saisons. A ses côtés, Neven Subotic n’offre pas de grandes garanties de vitesse également… Un handicap qui pourrait se payer cash face à des pointes rapides !

Enfin, à gauche l’ASSE a le temps de voir venir. Gabriel Silva s’avère une bonne pioche (que l’on doit à David Wantier… rendons à César…) et Thimotée Kolodziejczak se révèle être plus qu’une doublure !

Alexandre S.

Créateur et responsable du site de Peuple-Vert.fr. La philosophie du site ? Ne pas se contenter de reproduire les infos des autres médias en investiguant au coeur du club pour informer au mieux les amoureux de l'ASSE dont je fais bien évidemment partie !

Poster un Commentaire

Please Login to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.