#DOSSIER MERCATO : Le bilan d’un mercato XXL pour l’ASSE !

L’ASSE a effectué un mercato XXL, tant par son ampleur que par la qualité des joueurs qui sont arrivés au club. Le gros dégraissage qui a libéré de la masse salariale, combiné aux prises de risque des actionnaires qui ont eu recours à un emprunt pour faire face à un budget sans précédent, donne un mercato que nous estimons globalement réussi. Si dans le sens des arrivées nous aurions souhaité voir un ailier supplémentaire débarquer à l’ASSE, dans le sens des départs, nous regrettons que le club supporte encore les présences de Cheikh M’bengué et Pierre-Yves Polomat. Par ailleurs, la prolongation de Kévin Monnet-Paquet reste pour nous autant une énigme qu’une erreur. Mouiller le maillot n’étant plus suffisant… Mis à part ces quelques cas, l’ASSE a bouclé un mercato de toute beauté… Nous en faisons un bilan détaillé.

Arrivées

Rémy Cabella (Marseille) : Le joueur prêté par l’OM l’an passé est donc définitivement stéphanois. C’était la volonté du joueur et de Jean-Louis Gasset qui a trouvé en Rémy Cabella un métronome offensif, un leader technique et un ambianceur de vestiaire. Très apprécié de ses coéquipiers, le milieu offensif est donc définitivement stéphanois. L’ancien Montpellierain devra toutefois épurer son jeu et se montrer plus rapide dans les enchaînements. Il sait le faire et l’a déjà démontré. Ne lui reste qu’à gagner en régularité dans les performances.
Wahbi Khazri (Sunderland) : C’est à notre avis le plus beau coup de ce mercato stéphanois. Véritable leader technique à l’instar de Rémy Cabella, l’ex-joueur de Sunderland possède la qualité d’être plus mature dans le jeu et peut-être plus décisif également. Sa coupe du monde en Russie (2 buts) confirme que Wahbi Khazri sait se montrer présent lors des grands rendez-vous. C’est d’ailleurs sur lui que s’est appuyé Sabri Lamouchi pour conquérir une qualification en Europa League la saison dernière. A n’en pas douter, Wahbi est une recrue XXL.
Timothée Kolodziejczak (Tigres de Monterrey) – en prêt avec OA : C’est une petite surprise que d’avoir vu revenir dans le championnat de France ce solide défenseur polyvalent. Alors qu’on l’attendait sur le banc en ce début de saison, il a déjà dépanné à gauche et dans l’axe avec brio. De quoi laisser le doute s’installer dans l’esprit de Jean-Louis Gasset ? C’est possible. Aujourd’hui, c’est Neven Subotic qui pourrait voir sa place de titulaire remise en question… Timothée est à n’en pas douter une recrue de choix et malicieuse. Son prêt assorti d’une option d’achat permet à l’ASSE de ne prendre aucun risque.
Yannis Salibur (Guingamp) – en prêt : Après l’échec de sa venue l’an passé, Yannis Salibur est enfin stéphanois. Jean-Louis Gasset voulait absolument un ailier (voire deux…) avant la fin du mercato, le voilà satisfait par les dirigeants. Sera-t-il une bonne pioche ? Difficile à dire, mais il est à n’en pas douter l’un des meilleurs ailiers de l’effectif. Si Romain Hamouma s’avère être une solution sportive séduisante, son physique le lâche trop souvent. Arnaud Nordin est considéré comme un joker alors que Kévin Monnet-Paquet nous semble la seule grosse erreur de casting de ce mercato. Yannis Salibur semble pouvoir s’installer comme un titulaire en puissance. Peut-être dès demain s’il est qualifié…
Franck Honorat (Clermont Foot) : Prêté pour une saison dans son club d’origine, difficile de nous prononcer sur cet ailier qui apparaît comme un recrutement surprise. L’ASSE veut préparer l’avenir et peut-être contenter Bernard Caïazzo qui reprochait il y a peu à la cellule de recrutement de l’ASSE de se désintéresser de la L2. Un recrutement qui ressemble à un pari sur l’avenir. Le joueur, annoncé comme étant rapide et bon passeur, devra effectuer une belle saison à Clermont s’il veut arriver l’an prochain dans la peau d’un titularisable… Nous allons donc observer ses performances durant cette saison de L2…

Départs

Jonathan Bamba (Lille) – Libre : La gestion de ce dossier est calamiteuse depuis 2 ans. Tout a commencé avec son prêt au Paris FC (janvier 2016). A cette époque, Jonathan Bamba était encore motivé… Et puis il y a eu ce prêt dans un obscur club Belge (St-Trond) en juillet 2016 et enfin au SCO Angers en janvier 2017. Jamais désiré par Christophe Galtier qui l’a trimbalé à droite et à gauche, le joueur et son entourage ont largement douté des bonnes intentions du club à son égard, jusqu’à ne plus désirer prolonger. Le feuilleton aura duré une saison pour aboutir à un départ sans indemnité ! Ironie de l’histoire, il retrouve à Lille un certain Christophe Galtier…
Kevin Théophile-Catherine (Dinamo Zagreb) – Libre : Précieux à son arrivée sur le côté droit de la défense stéphanoise, il a ensuite montré des lacunes de vitesse qui ont poussé Christophe galtier à le faire jouer dans l’axe. Solide, sa dernière saison fut en revanche moins convaincante, à telle point que KTC est apparu comme un joueur certes de devoir mais plus capable de faire la différence dans une équipe aux prétentions européennes. Laissé libre en juin, il a rebondi dans un club… européen en Croatie ! Une destination inattendue…
Hernani (Zenith St-Petersbourg) – Retour de prêt : Le prêt d’Hernani aurait pu être une totale réussite. Malheureusement, l’attachant Brésilien aura souffert de gestes maladroits ayant entraîné des supensions ou bien d’entrées pas toujours concluantes… Cependant, Hernani a eu le temps d’inscrire 4 buts en 17 rencontres ou pour être plus précis, 4 buts en un peu plus de 800 minutes de jeu… Soit 1 but toutes les 200 minutes, ce qui n’est pas si mal pour un milieu relayeur !
Saidy Janko (Porto) : Cette transaction à Porto nous intrigue. Le montant annoncé encore davantage. Incompréhensible ! Il suffit de visionner les 1499 minutes jouées avec St-Etienne pour comprendre que Saidy Janko n’a certainement pas l’étoffe pour signer dans un club comme le FC Porto, et encore moins pour 3 millions d’euros. Ainsi nous nous garderons bien de valider ce montant. Jamais convaincant à St-Etienne, son départ était attendu.
Léo Lacroix (Hambourg) – Prêt avec OA : Léo Lacroix est une nouvelle erreur de casting de l’ASSE. Il fait partie de cette liste de joueur à qui il fallait absolument trouver un point de chute. Il ne devrait d’ailleurs plus porter le maillot Vert à l’avenir. Si hambourg (D2 allemande) ne lève pas l’option d’achat (ce qui est fort probable), il sera bradé en juin prochain à un an de la fin de son contrat…
Jorginho (CSKA Sofia) – Prêt : Encore une énigme… Les recruteurs stéphanois ont offert Joginho à Christophe Galtier en janvier 2017 alors que ce dernier attendait Andy Delort ! On se demande encore comment nos recruteurs ont pu estimer que le jeune Jorginho pourrait constituer une plus-value offensive ! A l’époque, le vestiaire s’est d’ailleurs posé les mêmes questions. Prêté à Sofia, on l’imagine mal enfiler à nouveau le maillot de l’ASSE.
Alexandros Katranis (Mouscron) – Prêt avec OA : Alexandros Katranis est titulaire à Mouscron. Voilà une excellente nouvelle pour ce latéral international espoir Grec. Jamais à son avantage aux yeux de Galtier, Garcia, Sablé et Gasset, il voudra prouver sa valeur dans le championnat belge. Arrivé à l’ASSE pour 700 000 euros, il ne devrait pas permettre une plus-value. Il faut croire que certains au club ont trouvé un intérêt à sa venue… Intérêt sportif ? Pas certain…
Habib Maïga (Metz) – Prêt avec OA : Le milieu de terrain, formé à l’ASSE, est lui aussi « trimbalé » à gauche et à droite ! Après l’Arsenal Tula, c’est à Metz qu’Habib Maïga va étaler ses qualités de milieu défensif. Frédéric Antonetti a flairé le bon coup pour son équipe qui nourrit l’ambition d’une remontée en L1. Habib Maïga a montré de belles choses en L1 et devrait effectuer une saison aboutie à Metz.
Anthony Maisonnial (Sion) – Libre : Talentueux mais pas assez travailleur : voilà comment on nous a présenté Anthony Maisonnial à ses débuts. Depuis, le gardien a prouvé sa valeur sur de petits intérims en L1. Pas désireux de rester pour être le n°3 à l’ASSE, il a opté pour le FC Sion qu’aurait pu rejoindre Robert Beric en toute fin de mercato. A lui de prouver sa solidité sur une saison complète dans un championnat qui a déjà révélé bon nombre de joueurs talentueux.
Paul-Georges Ntep (Wolfsburg) – Retour de prêt : Paul-Georges Ntep était venu pour se refaire une santé sportive, malheureusement, son prêt fut un échec, le seul de l’ère Gasset. Aussi déroutant pour lui que ses coéquipiers, il a eu le mérite d’inscrire un but, mais n’a jamais été en capacité de gagner sa place de titulaire. Fragile physiquement, il va devoir être solide psychologiquement du côté de Wolfsburg, lui qui n’est pas encore apparu dans le groupe pro cette saison en Bundesliga, barré par Brekalo notamment. Sa première sélection avec le Cameroun lui redonnera peut-être des ailes…
Vincent Pajot (Angers) – Transfert payant : Besogneux, valeureux, généreux : Vincent Pajot laissera un beau souvenir à l’ASSE. Malheureusement, aux côtés de M’Vila, Selnaes, Diousse ou même Camara, difficile de se faire une place. Vincent Pajot voulait du temps de jeu et il en trouvera à Angers.
Ronaël Pierre-Gabriel (Monaco) – Transfert payant : Si certains ont estimé que l’ASSE se séparait de ses bijoux de famille, nous pensons au contraire que cette vente est une bonne chose. Elle a d’abord permis d’effectuer des transactions très importantes pour le club, mais en plus elle a contribué à laisser s’échapper un joueur au potentiel incertain. Si RPG était précieux pour sa rapidité et son apport offensif, sa fragilité musculaire et ses lacunes techniques seront peut-être un frein pour plus tard. Ce transfet n’est donc pas à regretter… Seul problème, Mathieu Debuchy doit se sentir bien seul sur son côté droit…
Rayan Souici (Sannois Saint-Gratien) – Prêt : Rayan Souici est un espoir de la formation stéphanoise. Le défenseur central, ex-international U16, U18 et U19 doit s’aguerrir en jouant régulièrement. C’est dans le championnat de National 1 qu’il évolue, prêté cette saison. Avec seulement 52 minutes de jeu depuis le début de la saison, il n’a pas encore gagné sa place de titulaire. Espérons qu’il ne vive pas une saison galère dans un club où il avait déjà été prêté en janvier dernier (9 matches).
Oussama Tannane (Utrecht) – Prêt : Quel gâchis ! Voilà ce que nous inspire Oussama Tannane. Capable de gestes talentueux, Oussama Tannane est également un professionnel ingérable, incapable de gérer ses émotions et son caractère. Il avait déjà cette réputation aux Pays-Bas, et rien n’a changé en France. Pourvu que l’air d’Utrecht lui fasse du bien…
Alexis Guendouz (Pau) – Prêt : Alexis Guendouz est un énième gardien que l’ASSE devrait libérer au terme de son contrat. pas le plus impressionnant dans la hiérarchie des jeunes du centre, il est prêté cette saison à Pau (National 1) où il est sur le banc après un premier match en tant que titulaire.
Franck Honorat (Clermont Foot) : Voir plus haut

Alexandre S.

Créateur et responsable du site de Peuple-Vert.fr. La philosophie du site ? Ne pas se contenter de reproduire les infos des autres médias en investiguant au coeur du club pour informer au mieux les amoureux de l'ASSE dont je fais bien évidemment partie !

1
Poster un Commentaire

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
optimiste Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

plus récents plus anciens plus de votes
optimiste
Membre
optimiste
« Transfert payant : Besogneux, valeureux, généreux : Vincent Pajot laissera un beau souvenir à l’ASSE.

Par ailleurs, la prolongation de Kévin Monnet-Paquet reste pour nous autant une énigme qu’un erreur. Mouiller le maillot n’étant plus suffisant…

KMP mouille le maillot = il est besogneux, valeureux et généreux, donc même si ce n’est pas suffisant, il laissera un beau souvenir à l’ASSE ?!?  »

A part ça, très beau mercato, gros investissements par rapport aux autres années, de la qualité. Peu de profondeur de banc mais logique sans Ligue Europa, place aux jeunes…Les sorciers Gasset et Printant doivent maintenant trouver la formule magique.