« Dingue que ce soit un joueur prêté, voué à ne pas rester, qui soit le seul à montrer un sentiment de « révolte » ! »

Joss Randall est le chroniqueur régulier de Peuple Vert ! Alors les puristes diront que c’est Josh et pas Joss !! Et alors ! Tu veux que je sorte ma Winchester vitriolée pour te faire regretter ton aplomb jeune gardien de vache(rie) ? En tout cas, si t’as pas affaire à moi, t’auras à bosser l’art du contre avec Joss Randall… Alors, on fait toujours le malin ?!? A toi Joss…

 

ASCENSEUR POUR L’ÉCHAFAUD – 1958 – Louis MALLE avec Jeanne MOREAU et Maurice RONET

« Le plus difficile quand t’es au fond du trou, c’est de t’apercevoir qu’il n’y a pas de fond. » David Amat – 1967

Salut les Groupies !

Ça fait un bail que je me promettais de vous le dire, mais étourdi comme vous me connaissez, vous n’avez pas été surpris. Que j’oublie simplement de vous remercier, vous qui lisez encore mes délires, alors que l’intérêt que suscite le jeu de nos Verts depuis trop longtemps est aussi élimé que la conscience d’un garagiste. Et vous étiez encore plus de 5000 à avoir lu la dernière Chronique du Cowboy donc … MERCI !! Et en même temps, ça m’inquiète un peu. Car au train où vont les choses, il y aura bientôt plus de monde à lire mes élucubrations que de supporters dans les travées du stade.
Et comme de plus, maintenant, on nous enferme dehors pendant les 30 premières minutes des matchs (voir plus loin) ça ne va pas aller en s’arrangeant cette histoire !

Comme vous, je suppose, après cette nouvelle déroute, le cowboy @JossRandall42 a cette désagréable et amère impression d’être monté le 5 novembre sur un toboggan qui s’avère sans fin, où on glisse, on glisse, on glisse …. sans jamais toucher l’eau !
Et comme ils disaient dans La Haine (tiens, ça rappelle un derby de triste mémoire ça !) : « L’important ce n’est pas la chute. C’est l’atterrissage. » Et au bout de ce toboggan, si jamais encore tu l’ignorais (même Simone s’ignorait), quand nos miches toucheront enfin l’eau, nous serons noyés dans les pizzas chorizo-4-fromages de la Domino’s Ligue 2. Point barre.

Voici donc le récit chronologique d’une nouvelle journée de merde – vendredi 15 Décembre 2017

18h30 : UN DUO DE CLOWNS EN CONF’ DE PRESSE

Je suis dans ma voiture quand j’apprends que @RoroPapyZinzin et Clown_triste_CAIAZZO vont s’adresser à la foule. Moment que j’attends aussi chargé de promesses qu’un bulletin électoral. Et pourtant je reste malgré tout curieux, d’autant plus que les journalistes de RMC Sport remouillent la compresse en promettant qu’une « révolution » va être annoncée !
Et comme prévu … Mon cul, Paul ! Du pain jeté à la foule pour calmer le Peuple. La Montagne accouche d’une nouvelle souris blanche (on fait collection pour les petits-enfants de GARCIMORE). Tout juste s’amusera-t-on du contraste entre le calme froid, presque détaché comme s’il avait été passé au K2R, de Nanard CAIAZZ, qui pourtant continue à tenter de nous vendre du rêve, et la nervosité électrique de Papy ZINZIN qui s’énerve à la moindre question (« Quoi ?!! tu veux t’battre, Badabeu ??!!!!! »). Il la refera un peu plus tard, pendant le match, le triste pitre.
Quant au contenu-même de la Conf’ …. Ça m’a sauvagement rappelé De Funès dans LA ZIZANIE  et son « programme en 3 points : le plein emploi, le plein emploi et le plein emploi !! ». Beaucoup de bruit pour rien comme aurait dit ce pégreleux de Shakespeare.

  1. Du ménage dans le management avec un « DG de haut niveau » ? Eh ben … Va falloir aussi trouver une échelle alors, pour que Papy ZINZIN arrive à lui parler en face à face à l’Etrat. Sans compter que trouver un mec de ‘haut niveau’ qui aurait envie de venir s’embourber dans le merdier vert actuel, permettez moi d’être comme la fosse du même nom : sceptique.
  2. Du ménage au mercato avec l’arrivée de 3 joueurs par ligne ? Ah ben dis donc ??!! On aurait donc trouvé du blé sous le matelas du pageot ?!? (pas du Pajot, lui on a rien trouvé sous son matelas, et encore moins sous ses pieds. Rien. Fifre). Je ne voudrais pas jouer tout le temps les rabat-joie, mais je rappelle quand même qu’il y a pile un an, on a raté LA RUÉE VERS DELORT pour 5 ou 6 « pauvres » millions d’euros …. Donc là encore, je suis comme le mari de la Mère Plexe (oui, le Père Plexe quoi…) et à votre place, je ne m’affolerais pas trop quand même avec cette histoire de mercato magique.
  3. Des Investisseurs puissants ? Même remarque que pour le DG. Ce n’est pas ce qu’on montre actuellement, sur le terrain ou en coulisses, qui va attirer du monde au balcon ! Y a même du chemin. J’ai peur que même avec un beau rouge à lèvres et une mini-jupe sexy, Papy ZINZIN ait largement perdu de son sexe-à-piles (il avait besoin des piles pour le sonotone). En tout cas, si les deux Asiatiques présents à GG sur lesquels les TV se sont longuement attardé étaient bien de possibles investisseurs (et on peut légitimement penser que oui, parce que sinon, Sainté, pour ce qui est du tourisme pur, surtout au mois de Décembre, comment dire ….), ils ont dû repartir avec le larfeuille plus fermé que celui d’un Ecossais pur jus.

20h30 : LAISSEZ-NOUS RENTRER VOIR LA PURGE, ENFIN !!!!!!!

A Sainté en ce moment, tout le monde est tendu comme un string. Tout le monde. Même la Police. Surtout la Police. Résultat : alors qu’une poignée d’ultras excédés ont visiblement tenté de prendre Henri POINT d’assaut, Marcel (on l’a appris après), voilà que les grilles du stade se ferment juste sous notre pif, au frangin @LucBrunon Papa Schultz et ma pomme !! S’ensuivent 45 minutes d’attente, sans info d’aucune sorte, comme quand tu es arrêté en pleine voie dans un TGV.
Franchement, pour être supporter des Verts en ce moment, il faut vraiment avoir de l’estomac ! Heureusement qu’avec un Smartphone et MyCanal, on peut rester connecté au désastre. On n’était pas complètement capot.

21h15 : BIENVENIDO A LA CORRIDA

21h15 on arrive enfin à nos places. Il y a déjà 2-0 pour Monaco et le match est visiblement déjà fini. D’ailleurs ça n’était pas vraiment un match de foot, c’était une corrida.
Je sais que cet art tauromachique divise. Mais pour ceux qui ne connaissent pas bien, la corrida ça se décompose normalement en trois phases appelées les tercios : 1. Le tercio de piques 2. Le tercio de banderilles  3. Le tercio de Muleta ou faena. Ce dernier est celui qui se conclut par la mise à mort. Nous vendredi, on avait sauté les deux premiers pour passer directement à la mise à mort, et ce au bout de seulement 4 minutes de jeu !! Sur une action où on a encore défendu à l’Egyptienne. BIM ! Rideau. A peine le temps d’engager qu’on avait donc déjà explosé comme ce caméléon qui s’était égaré sur un Kilt écossais.
Le reste ne fut que la longue, très longue agonie de 11 (puis 10…) petits toros verts, bien faiblards et sans énergie, sans fierté, qui n’ont fait que courir (et encore ?) après le chiffon rouge. De façon complètement désordonnée, désorganisée … Bref, j’avais l’impression que c’était la première fois que ces mecs jouaient ensemble, et surtout que pour la plupart, ils n’en avaient pas grand-chose à carrer. Comme depuis plusieurs matchs.
Au-delà du foot, tous les signaux sont mauvais. Une nervosité absolue s’est emparée du Club, à tous les étages, comme en témoignent les deux événements majeurs du match (les 4 buts de Monaco n’étant malheureusement plus des « événements », vu qu’on prend l’eau contre n’importe quelle équipe, donc contre la deuxième plus puissante du Championnat, y avait rien d’étonnant. Ni de détonnant ….) :

1 – Le nouveau Sketch de notre Papy Zinzin national, descendu sur la pelouse pour en découdre avec le corps arbitral. Classe et digne. Voilà une belle image envoyée à nos futurs investisseurs « puissants »

2 – La RUFF. Voilà un mec qui avait disputé 351 matchs de L1 sans prendre un seul rouge. Et un seul autre en Coupe d’Europe. Même si on pourra toujours discuter des heures de la « sévérité » de la sanction, ça n’est vraiment pas un « bon Cygne », aurait dit Tchaïkovski. Signe de la tension qui règne à tous les étages du club et qui a gagné les joueurs. Mais vu que ce n’était donc pas un match mais une corrida, encore heureux qu’ils ne l’aient pas sorti de l’arène de GG avec des chevaux le tirant par les pieds et après lui avoir coupé les deux oreilles et la queue !! 🙂
Pour finir, je n’ai vu vendredi que deux vrais joueurs de foot avec un maillot vert. SUPHERNANI, que JUJU s’est empressé de sortir bien avant l’heure. Trop technique. Il va cirer le banc pour un ou deux matchs, jusqu’à ce qu’il ait compris qu’il faut jouer comme PAJOT pour être titu 95’ à tous les matchs. Et REMY_SANS_FAMILLE. En dehors de sa technique évidente, c’est quand même dingue que ce soit un joueur prêté, et voué à ne pas rester chez nous, qui soit le seul à montrer un sentiment de « révolte », non ? Sauf que ce n’est pas un messie (j’ai mis un e, rien à voir avec Lionel, tout de même), et il ne nous évitera pas la Domino’s Ligue 2 à lui tout seul. Petite mention quand même à MAÏGA L’ABEILLE, que j’ai trouvé pas si ridicule au poste de latéral droit. En même temps, le référentiel le plus souvent utilisé à ce poste c’est JANKO, donc ça compte pas vraiment.
Quant à notre JUJU_SABLE … il est triste. Mais … juste triste, quoi. Pour le reste, il n’a aucune solution. Je répète que pour le bien de tous, à commencer par le sien, il faut vite le tirer de ce bourbier. Mais alors très vite.

Pour finir, j’ai quand même rencontré des supporters qui restent « positifs et confiants » (si, si, y en a j’vous dis. Je les ai rencontrés !!!), notamment parce qu’il y a encore 5 équipes prétendument plus brêles que nous. Et qui pensent que la situation pourrait être plus pourrie encore. Je dis OK. Mais pas sans une sérieuse intervention divine.

LA COMPLAINTE DES FUMIERS

Les plus perfides d’entre nous se satisferont ce soir, Dimanche, que ce n’est que grâce à notre nouvelle journée portes-ouvertes contre Monaco que l’OL n’est pas 2éme, à la différence de buts !! Yark. Un match que les voisins ont gagné, mais après avoir été largement bousculés, voire même souvent dominés par un OM jouant pourtant avec un demi-THAUVIN, un demi-GERMAIN, et un quart de MANDANDA ! L’HOMME-QUI-MONTRAIT-SON-MAILLOT (mais uniquement à Saint-Etienne, visiblement) avait bien graissé la patte de Steve, à tel point que ses pattes étaient glissantes, semble-t-il ? :-). Bref, bien payé quand même. Cela dit, avant le match, je voyais l’OL plus fort que l’OM, et plus nettement que ça, et ça n’est visiblement pas le cas. Bon signe pour la lutte pour la 2ème place, voire la 3ème, ce qui va nous énerver un petit peu le Jean-Mimi-Le-Chafouin, qui risque donc de revenir faire son cirque sur les réseaux sociaux. Et ça, c’est bien !! Car en ce moment, on s’emmerde non ? 😉
PS : petit tacle personnel absolument gratuit : je constate que les Kops du POL n’ont rien à envier à ceux de GG en ce qui concerne le craquage de Fumis ! J’attends donc avec curiosité de voir si Nathalie BOY DE LA TOUR va coller du huis clos aux Kops du club au sein duquel elle occupait encore un siège au Conseil d’Administration il y a de ça à peine plus d’un an …. Et j’en doute ! Yark 😉

Joss Randall
Suivez-moi !

Joss Randall

Chasseur de primes des temps modernes, Stéphanois pur souche depuis 45 ans, mais exilé professionnellement en territoire fumier. Je reviens régulièrement me plonger dans ce chaudron dans lequel je suis tombé, comme Obélix, quand j’étais petit.
Si je dégaine parfois vite ma Mare’s Leg, je n’en reste pas moins un inconditionnel de la couleur de l’espoir !
Joss Randall
Suivez-moi !

Joss Randall

Chasseur de primes des temps modernes, Stéphanois pur souche depuis 45 ans, mais exilé professionnellement en territoire fumier. Je reviens régulièrement me plonger dans ce chaudron dans lequel je suis tombé, comme Obélix, quand j’étais petit. Si je dégaine parfois vite ma Mare’s Leg, je n’en reste pas moins un inconditionnel de la couleur de l’espoir !

Poster un Commentaire

Please Login to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.