Christophe Galtier sanctionné 6 matchs dont 3 avec sursis ! Sévère…

166 views

C’était l’information attendue de la journée : le nombre de matchs que Christophe Galtier allait devoir purger suite à son geste d’humeur à l’encontre d’Aleksandar Pesic lors de Toulouse – ASSE (1ère journée de championnat de France). Nous n’avons pas été déçus… 3 matches fermes et 3 matches avec sursis ! Certains diront mérité, d’autres sévère… Tout dépend du point de vue.

Si on se place sur le plan de l’exemplarité et au regard de la médiatisation du geste, il est certain que Christophe Galtier n’a pas donné le bon exemple et a contribué à alimenter la réputation du footeux irrespectueux du corps arbitral et des règles de bonne conduite sur un terrain de football. Dans ce cas, on peut même donner 6 matchs fermes !

Si on prend en compte ce qui a provoqué le geste du coach stéphanois, le joueur concerné (Loïc Perrin), le passé disciplinaire de Galtier, sa réaction lors de l’expulsion et en conférence de presse, on peut en revanche se demander pourquoi tant de sévérité ? Dans ce cas, 1 match ferme et 3 avec sursis auraient amplement suffit…

Je fais partie de ceux qui penchent pour la deuxième perception des choses. Pourquoi vouloir faire l’exemple quand une sanction peut être expliquée ? Il suffisait d’être moins sévère et d’expliquer pourquoi… Le plus difficile n’est pas de sanctionner (ou ne pas sanctionner) mais c’est bel et bien de motiver sa décision, de l’argumenter… Et dans ce cas, même un « gamin » qui adore le foot et a vu Galtier faire ce geste peut comprendre que dans la vie, quand on dérape exceptionnellement et qu’on s’en repend immédiatement on a droit à un minimum de clémence au moment d’une sanction qui reste méritée… Et mieux encore, une suspension légère et la réparation par quelques heures de travail d’intérêt général auraient pu arranger les choses… Mais c’est sûrement trop demander à une commission de discipline qui n’a certainement pas été formée à … sanctionner !

Une chose est sûre, la sanction est tombée et il faut maintenant la respecter !

Alex
Suivez-moi !

Alex

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alex
Suivez-moi !

Alex

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

41 pensées sur “Christophe Galtier sanctionné 6 matchs dont 3 avec sursis ! Sévère…

  • 5 septembre 2015 à 17 h 57 min
    Permalink
    Juriste ? 🙄 Avocat voyons 😉 (je rigole j’ai rien contre les juristes, le DJCE est super compliqué à obtenir 😛 Peut-être plus que le CAPA même )
  • 5 septembre 2015 à 17 h 09 min
    Permalink
    tu veux être juriste Mysterly ? si, l’empêchement de travail est sous les lois du droit de l’homme, ça j’en suis sûr. quand je dis que c’est l’avocat c’est parce que aujourd’hui ils se sont spécialisés et ainsi ne perdent pas leur temps et l’argent de leurs client en de vaines procédures en différent tribunaux. en France un spécialiste est basé à Lille Maitre Bertrand ou Maitre Nicolleau spécialiste dans les accident sportifs. en tous cas c’est très intéressant de parler avec un connaisseur. 😉
  • 5 septembre 2015 à 12 h 02 min
    Permalink
    Ahlala mon Labrute, si tu savais : je crois qu’il n’y a rien de plus corollaire dans la vie que le législatif et la politique 🙄 (bien rares sont les lois « majeures » qui sont faites sans arrière pensée politique). C’est détestable, c’est fausser la fonction parlementaire (quand tu sais qu’en plus 90% des lois sont issues de projets de lois, càd proviennent du gouvernement …) mais c’est comme ça 😐

    Par contre pour le fait de se tourner vers tel ou tel tribunal, c’est rarement le choix de l’avocat, certaines procédures sont à respecter (et heureusement 😛 ). Logiquement pour un cas comme celui-ci on se tournerait vers une justice européenne qu’après être passé devant le Conseil d’Etat. Peut-être qu’une atteinte au droit de travailler est susceptible de passer (en dernier recours) devant la CEDH (je ne sais pas si ça constitue une atteinte aux droits de l’homme mais c’est possible).

  • 5 septembre 2015 à 1 h 49 min
    Permalink
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😛 😛 😛 😛 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: les bons tuyau, c’est labrute, comme dans starhy et hutch 😛 😛
  • 5 septembre 2015 à 0 h 40 min
    Permalink
    une application SKYPE et tu peux paler en voyant ton interlocuteur à l’autre bout du monde, donc tu peux lui montrer tes plans de jeux. cerise sur le gâteau la communication est gratos 😎 😎
  • 5 septembre 2015 à 0 h 04 min
    Permalink
    Franchement, pour moi, cela n’aurat aucune incidence sur le fait que l’asse gagnera ses matchs, même si Chirstophe galtier est rendu silencieux sur son banc, perché. Et c’est bien la le principal, de toute façon, les joueurs sentiront sa presence, tant elle est importante.

    ALLEZ LES VERTS ET VIVRE GALTIER PREMIER

    * pas dac, sur le fait du gamin, le coatch s’est montré defensif de son joueur pas du tout dans le sentiment agressif. Les joueurs de galtier, sont comme la prunelle de ses yeux, je trouve ça plutot bien a tout point de vue. VU CECI VU CELA

  • 4 septembre 2015 à 23 h 34 min
    Permalink
    tout dépendra de ses avocats Mysterly. ces derniers peuvent très bien se tourner vers Bruxelles directement. ils peuvent estimer que les tribunaux Français risquent de ne pas être impartiaux ou alors spécialité des tribunaux Français, comme tu le sais puisque tu as fais du droit, se refiler mutuellement le bébé. une chose est sûr, un jour un footeux fera avancer les choses. le contrat à temps à été acté par une plainte d’un joueur, les lois découlant de l’arrêt Bosmann aussi, en Espagne on a établi une loi pour permettre à Beckam d’y jouer. là, sous la pression de la France et l’Angleterre l’UEFA envisage de supprimer la TPO. c’est toujours sous le mécontentement de x, que les choses évoluent, en l’occurrence les lois.
  • 4 septembre 2015 à 23 h 17 min
    Permalink
    Je te fais confiance, ce sont des cas tellement particuliers de toute façon 😉 Toujours est-il que dans ce cas c’est tout de même vers le juge administratif français qu’il serait aiguillé, puisque ce serait un litige avec une fédération sportive française (ou ce qui y ressemble).

    Mais je suis curieux de savoir comment ces commissions disciplinaires comme celles de la LFP vont évoluer. Vont-elles respecter les demandes induites de l’arrêt M. Occansey ? Pas sûr. Quoique, sachant que Galtier est convoqué comme les joueurs par la commission, cela sous-entend un débat contradictoire non ? Dommage qu’il n’y ait pas de compte rendu public, comme lors d’un jugement classique.

  • 4 septembre 2015 à 19 h 35 min
    Permalink
    Non ce n’est pas sévère c’est normal. Geste inadmissible même s’il a « eu peur ». Sanction justifiée.
  • 4 septembre 2015 à 18 h 32 min
    Permalink
    ceci entre dans le cadre des lois concernant les doits du travail établis par la CE et aussi les droits de l’homme, puisqu’il est diplomé d’Etat et qu’on l’empêche d’exercer son métier. n’oublie pas que Bruxelles tiens les véritables commandes des Etats adhérents. 😉 l’arrêt Bosmann en est un exemple.
  • 4 septembre 2015 à 18 h 06 min
    Permalink
    Ah ? Possible mais que viendrait faire Bruxelles dans l’histoire ? En principe on se tourne vers le tribunal du lieu du litige ou du lieu de résidence du défendeur 😕

    Dans le cas d’un recours contre une sanction de la commission de discipline de la LFP, je suppose que c’est vers le TA de Paris (je sais pas combien il y en a ).

  • 4 septembre 2015 à 17 h 23 min
    Permalink
    Mysterly, après renseignement, il te manque un recours: le tribunal administratif de Bruxelles qui si besoin d’indiquera t’indiquera vers quel tribunal te tourner.
  • 4 septembre 2015 à 15 h 35 min
    Permalink
    Tu me parles de procès et c’est justement la question que pose la fin de l’article :

     » Cet arrêt pose sans nul doute les bases d’une nouvelle pratique disciplinaire au sein des fédérations en imposant, quelle que soit la situation, un « procès » comme il en est la règle devant les tribunaux, et en imposant l’application des droits de la défense (débat contradictoire, présomption d’innocence, etc.).

    Ainsi, il revient aux fédérations de modifier leurs textes, et plus exactement tous les articles prévoyant des sanctions automatiques (on pense par exemple à la sanction d’un match de suspension en cas de carton rouge dans le football). » (…)

    On pourrait effectivement avoir une vraie nouvelle jurisprudence en matière de litiges au sein des fédérations. Est-ce que ce sera nouvellement du ressort des tribunaux du sport (le TAS notamment) de gérer ces litiges (ce qui me semble assez improbable, pas vraiment dans ses compétences) où est-ce que cela se fera directement au niveau des fédérations (les commissions devront donc évoluer en presque « tribunal ») ? Un vrai casse tête mais pour la bonne cause, enfin à mon avis. 😉

  • 4 septembre 2015 à 15 h 27 min
    Permalink
    C’est sévère mais il devait s’attendre à une sanction « lourde » car il savait qu’il avait commis une erreur manifeste. . C’est mieux que des coups de fouet et puis ces sanctions à l’encontre des entraîneurs ne sont pas non plus hautement handicapantes quand même.
    Ceci dit Galtier est un coach qui dirige fortement ses joueurs pendant les matches…ça leur permettra peut être de s’émanciper un peu.
  • 4 septembre 2015 à 13 h 45 min
    Permalink
    A tout ceux qui trouvent cette sanction démesuré…BUT a publié un billet interessant :

    Les différentes sanctions auxquelles il s’exposait :

    La Commission de Discipline s’en réfère l’Annexe 2 des règlements généraux de la FFF. Pour des « propos (ou gestes) excessifs ou déplacés », le barème est de « deux matchs de suspensions ferme » (point de règlement 2.3.A) dans le meilleur des cas. Mais on peut aussi considérer que son geste de vouloir frapper Pesic comme « menace ou intimidation verbale ou physique ». Dans ce cas, il pouvait écoper de « 12 matches de suspension ferme » (point de règlement 2.7.II.A).

  • 4 septembre 2015 à 13 h 32 min
    Permalink
    Attention, ce que je vais dire n’est pas tout à fait exact, mais on peut dire que les fédérations sportives sont des autorités administratives (compétentes dans leur domaine) par délégation de ministères (ici plutôt celui du sport).

    Donc en gros, elles disposent d’ une certaine autorité, mais, (ce qui est important à rappeler) contestable comme tout acte administratif (en l’occurrence la sanction disciplinaire) devant les tribunaux administratifs : dans l’ordre = les différents TA, la Cour administrative d’appel, et le Conseil d’Etat.

    Donc toutes les décisions de la commission de discipline de la LFP ne sont pas parole d’ évangile (ou de la commission supérieure d’Appel de la FFF)

    Après ce sont plus des déductions, des hypothèses de ma part qui découlent d’une logique du droit (enfin je pense 😉 ) mais je ne sais pas si des contestations de décisions de la commission de discipline de la LFP se sont déjà produites devant les tribunaux administratifs. 😕

    Mais l’arrêt CE SSR, 21 octobre 2013, n°367107, M. Occansey) me conforte dans cet hypothèse (si la contestation devant le juge administratif est possible pour le basket, ça doit aussi être la cas pour le football).

  • 4 septembre 2015 à 13 h 18 min
    Permalink
    salut Panov, évidemment Galtier ne fera pas appel. mais on discute sur la légalisation des sanctions d’une instance sportive. elle peut être rendues caduc pas une juridiction Etatique, cela est déjà arrivé. un jour ou l’autre un footeux fera de même, montrant ainsi à ces instances sportives que leur pouvoir est celui que les footeux veulent bien leur reconnaître.
  • 4 septembre 2015 à 12 h 58 min
    Permalink
    Galtier ne fera pas appel, il a pas a le faire et acceptera la sanction comme il se doit…c’est bon le gars au final prend 3 match ferme c’est rien…
  • 4 septembre 2015 à 12 h 51 min
    Permalink
    grand merci Mysterly. voila qu’un jour viendra où en football il y aura aussi procès. ton com je vais le poser un peu partout, parce que à lire les com on se doit de dire amen à tout ces gens d’instances de fédération. perso, les seules lois que je reconnaisse est celles d’un Etat.
  • 4 septembre 2015 à 12 h 22 min
    Permalink
    Ok je remets le tout ici, désolé si ça fait double post 😉 :

    Au pire Labrute, Galtier a possibilité de faire appel ( par le biais de son conseil ?) auprès de la Commission Supérieure d’Appel de la FFF.

    Et après si tu regrettes le pouvoir disciplinaire des fédérations sportives (je n’ai pas de doute concernant la FFF, mais je ne connais pas les statuts de la LFP) regarde cet arrêt http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000028105156&fastReqId=180748011&fastPos=1
    *
    Aussi, je suppose que dans ce cas (celui de Galtier) il y a possibilité de porter le litige devant les juridictions administratives supérieures pour faire annuler les décisions de fédération sportives. C’est même sûr car les fédérations sportives prennent la plupart du temps juridiquement la forme d’association, homologuées par le ministre. Ces fédérations relèvent de l’administration car les décisions qu’elles prennent sont des actes administratifs unilatéraux, de la compétence du juge administratif en cas de litige. (là je te recrache mon cours d’institutions adm, comme quoi ça sert )

    En résumé, il y a possibilité de saisir « les tribunaux de l’Etat ».

  • 4 septembre 2015 à 12 h 20 min
    Permalink
    la solution est simple un com un lien, 2 liens 2 com 😉
  • 4 septembre 2015 à 12 h 16 min
    Permalink
    Sanction tout a fait normal ! Y’a rien de sévère, déja d’une il a pas a entrer sur le terrain et encore moins à lever la main ! Il a pété un plombs, la sanction tombe…S’il l’aurait giffler sa saison serait terminé et la aussi ça aurait été justifié !
  • 4 septembre 2015 à 12 h 10 min
    Permalink
    Sanction bien trop sevère et qui ne sert pas à grand chose dans ce cas la, mais il ne faut pas être surpris de cette commission et de leur jugement.
  • 4 septembre 2015 à 12 h 09 min
    Permalink
    Ca doit être pour ça alors 😛
  • 4 septembre 2015 à 12 h 08 min
    Permalink
    si tu as voulu poser plus d’1 lien sur le même commentaire c’est normal.
  • 4 septembre 2015 à 12 h 00 min
    Permalink
    Bah Alex, depuis quand mes commentaires sont « en attente de modération  » ?
  • 4 septembre 2015 à 11 h 53 min
    Permalink
    Au pire Labrute, Galtier a possibilité de faire appel ( par le biais de son conseil ?) auprès de la Commission Supérieure d’Appel de la FFF.

    Et après si tu regrettes le pouvoir disciplinaire des fédérations sportives (je n’ai pas de doute concernant la FFF, mais je ne connais pas les statuts de la LFP) regarde cet arrêt http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000028105156&fastReqId=180748011&fastPos=1 (que j’ai retrouvé expliqué sur ce site : http://chevaliersdesgrandsarrets.com/2013/11/18/pouvoir-disciplinaire-federation-sportive-arret-conseil-etat/)

    Aussi, je suppose que dans ce cas (celui de Galtier) il y a possibilité de porter le litige devant les juridictions administratives supérieures pour faire annuler les décisions de fédération sportives. C’est même sûr car les fédérations sportives prennent la plupart du temps juridiquement la forme d’association, homologuées par le ministre. Ces fédérations relèvent de l’administration car les décisions qu’elles prennent sont des actes administratifs unilatéraux, de la compétence du juge administratif en cas de litige. (là je te recrache mon cours d’institutions adm, comme quoi ça sert 😉 )

    En résumé, il y a possibilité de saisir « les tribunaux de l’Etat ».

  • 4 septembre 2015 à 11 h 26 min
    Permalink
    salut Guiboy, le cheik est entré sur le terrain pour faire annuler un but, pas pour Amoros. le but sera refusé, mais cela n’empêchera pas la France de gagner 4 à 1. la Guardia a laissé le cheik entrer sur le terrain mais à empêcher Hidalgo d’entrer. deux poids deux mesure, comme d’habitude.
    ps: c’était à cause d’un coup de sifflet dans les tribunes, phénomène à la mode à l’époque que ces coup de sifflets
  • 4 septembre 2015 à 11 h 20 min
    Permalink
    c’est une explication, mais seul le joueur sait si c’était intentionnel ou pas, le reste n’est que supputations..
  • 4 septembre 2015 à 11 h 17 min
    Permalink
    rappelles toi, LABRUTE , quand Amoros,( si mes souvenirs sont bons) avait collé un coup de boule à un joueur de l’Arabie Saoudite , le « prince était rentré sur le terrain, 0 sanction, tout le monde lui a léché les pieds..on leur avait mis un carton, avec Platoche capitaine.
  • 4 septembre 2015 à 11 h 15 min
    Permalink
    ce qui est étonnant, c’est que personne n’a porté une sanction disciplinaire devant les tribunaux de l’Etat. les sanctions sont contraires au droits du travail: tous citoyens en France ne peut être empêché d’exercer sa profession, si ce n’est pas un procès et décision d’un tribunal de l’Etat. certainement qu’un jour, un sportif refusera la « dictature » d’une instance « disciplinaire » sportive lui privant son droit d’exercer sa profession.
  • 4 septembre 2015 à 11 h 13 min
    Permalink
    bref, un terrain de foot est donc sacralisé. sous prétexte que c’est un terrain de foot on doit se déshumaniser si on est dirigeants ou entraineurs, ne plus avoir de ressentis et quoi qu’il se passe en ce lieu, on doit rester assis. ok, bon à savoir. 🙁
  • 4 septembre 2015 à 10 h 39 min
    Permalink
    Compte tenu du barème des sanctions, 6 matchs dont 3 avec sursis, cela semble plutôt normal 😕 Je ne trouve pas ça excessivement sévère.

    PS : Si la commission avait voulu faire un exemple, Galtier aurait eu 12 matchs 😉

  • 4 septembre 2015 à 9 h 25 min
    Permalink
    La différence entre celui qui a toucher Ruffier et celui qui a touché lemoine on une différence de sanction car un geste à été jugé comme intentionnel (geste sur lemoine) et l autre non.
  • 4 septembre 2015 à 8 h 37 min
    Permalink
    jugement un peu dur et partial, il serait agi de Laurent Blanc, la sanction aurait -elle été la même avec le poids financier du PSG , par ailleurs , j’ai vu que les 2 Bastiais qui ont obtenu un rouge contre nous n’ont pas eu la même sanction..celui qui a touché Lemoine à la cheville a été plus lourdement sanctionné que celui qui a heurté Ruffier , comprenne qui pourra !
  • 4 septembre 2015 à 8 h 24 min
    Permalink
    autoritarisme stupide d’une instance de corrompu. perso, une telle sévérité devrait mener à la même sanction multiplié par 3 au casseur qu’est Pesic. 😡
  • 4 septembre 2015 à 7 h 50 min
    Permalink
    Sanction démesurée
  • 4 septembre 2015 à 7 h 49 min
    Permalink
    C est sûr c’est sévère….un peu abusif tout de même dans cette descision,il ne là tout de même pas baffer..enfin c’est fait tampi coach Battles est là

Et si vous donniez votre avis ?

Pin It on Pinterest

Shares