Christophe Galtier pointe son staff mais semble oublier sa propre responsabilité !

Christophe Galtier a initié une opération déballage très étonnante. Lui, habituellement sur la réserve et discret, dévoile actuellement quelques secrets de vestiaire ou bien lâche, comme hier soir, ses vérités. Thierry Cotte, le préparateur physique appréciera… Et nous répondons à sa sortie…

« En ce qui me concerne, je préfère dire que c’est la moins bonne saison lors de ces sept-huit ans, plutôt que la plus mauvaise. Moi, j’en ai tiré des conclusions, je me suis retiré, je sais pourquoi. Il faudra dans un futur proche que tout le monde se pose de bonnes questions sur une saison qui a été éprouvante, notamment sur le plan physique, pourquoi avons-nous eu autant de blessés, par exemple ? 7e, 8e ou 9e, il y a de l’argent en jeu, et l’argent c’est sacré. Nous, on n’a pas un portefeuille très large, j’espère laisser l’équipe à la 7e place. »

Très facile de taper sur un homme dont le professionnalisme est reconnu. De l’interne, tout le monde s’accorde à dire que le travail du préparateur physique est de qualité, à commencer par les joueurs qui ne lui tiennent pas rigueur de cette hécatombe. Depuis qu’il est au club, personne n’a eu à se plaindre de son boulot. Serait-il devenu mauvais en un an ? Certainement pas.

Mais peut-être que le fusible Thierry Cotte cache ce que l’entraîneur stéphanois ne veut pas voir, ou ne peut pas dire. A-t-il seulement l’impression de voir évoluer devant ses yeux des joeuurs heureux ? Des joueurs qui… jouent ? Tout le monde l’observe et le dit : cette équipe de St-Etienne s’ennuie et, du même coup, nous ennuie ! Les joueurs semblent tristes… Malgré la défaite subie face à Paris dimanche dernier, il aurait été de bon ton de sourire au moment de l’hommage rendu à Christophe Galtier. La haie d’honneur organisée par les joueurs ressemblait plus à une veillée mortuaire qu’à un hommage complice. Cette saison, le vestiaire peut témoigner des multiples coups de gueule de leur coach qui s’est petit à petit séparé de ses joueurs, jusqu’à s’isoler avec son staff. Ce n’était pas le cas avant… Avant cette saison qui ressemble à celle de trop concernant la relation coach avec ses joueurs.

Alors quel rapport avec les blessures ? Et bien sachez, pour ceux qui ne s’y intéressent peut-être pas, qu’un joueur anxieux, préoccupé, malheureux, a plus de chances de se blesser qu’un autre, surtout musculairement… Un extrait tiré d’une publication de l’Institut de recherche du Bien-Être de la Médecine et du Sport santé explique très bien ce phénomène :

« Anderson et Williams, 1988, mettent en évidence une corrélation étroite entre le stress de la vie courante et les blessures sportives. Plus précisément, il semble qu’un athlète court un risque accru de blessure s’il subit des changements importants dans sa vie sans jouir d’un soutien social adéquat et sans avoir la capacité de réagir efficacement au stress. Par conséquent, les sources de stress dans la vie de l’athlète constituent des indicateurs et, lorsque ceux-ci sont élevés, le régime d’entraînement doit être adapté et un soutien psychologique fournit.

Deux théories expliquent la relation entre le stress et les blessures : la rupture de l’attention et une tension musculaire accrue. Concernant la rupture de l’attention, le stress perturbe l’attention de l’athlète en réduisant son attention périphérique (Williams et Anderson, 1991). Un niveau élevé de stress s’accompagne parfois d’une tension musculaire considérable qui nuit à la coordination et augmente la probabilité des blessures (Nideffer, 1983). »

 

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

7 pensées sur “Christophe Galtier pointe son staff mais semble oublier sa propre responsabilité !

  • 18 mai 2017 à 21 h 06 min
    Permalink
    Chacun peut aussi avoir ses problemes personnels qui peuvent en bien ou en mal forcement rejaillir sur le taf. Globalement , l’asse est bien .
  • 18 mai 2017 à 18 h 46 min
    Permalink
    Oui, ses paroles sont notre interprétation… Mais ta version tient la route
  • 18 mai 2017 à 14 h 41 min
    Permalink
    Bon ben voilà une bonne synthèse des supporter. C est comme dans la politique, les gens voient ce qu il faudrait faire mais les dirigeants eux non et continuent leurs erreurs. Galtier ne dit pas que c est cotte. Par contre un jour il a parlé de l hygiène de ses joueurs (diététique, alcool, sorties..) pour ensuite faire marche arrière…On en sait rien, mais ce qui est sur c est qu il y a un gros problème. Stress ou pas c est pas normal que toute l ‘équipe tourne à l infirmerie. L’année de trop de Galtier c est sur, déjà l année dernière ses choix tactiques étaient très critiquables. A sa défense, c’est de toujours avoir défendu ses joueurs, même quand ils ne le méritaient pas. Bon là, il les lâche normal il s en va.
    Toute l ‘équipe est à changer, Perrin il est très bon, mais trop souvent blessé aussi, de même pour Hamouma, Veretout ne restera pas, Ruffier, moins bon depuis sa blessure…Bref un chantier énorme avec des Présidents…
  • 18 mai 2017 à 13 h 08 min
    Permalink
    Malheureusement pour ma part j’ai toujours pensè que Galtier fesait son année de trop.et je n’ai été le seul a le penser. Sa c’est verifier c’est lui le plus gros responsable de cet échec .merci à lui pour tous ce qu’,il a fait durant 8 ans..Mais tout de même triste sortie.
  • 18 mai 2017 à 12 h 59 min
    Permalink
    je ne comprends pas l’article. Galtier pointe du doigt le nombre important de blessé. Il ne pointe pas du doigt cotte. ces blessures peuvent venir de beaucoup de facteur autre que le preparateur sportif.Et perso ca fait un moment qu’on a un nombre impressionnant de blessé, plus le nombre impressionnant de joueur faisant des aller retour continuel du terrain a l’infirmerie.
    Pourquoi voulez vous que ce soit de Cotte que parle galtier?
  • 18 mai 2017 à 12 h 09 min
    Permalink
    je rejoind malheureusement le sphinx qui dit craindre le pire pour l ASSE saison de honte et le pire c est que je ressent pas du tout romeyeravoir peur de l avenir come d hab il y va de son commentaire a deux balles et fait le beau pour trouver le nouveau technicien des verts l avnir n ait en tout cas pas rose…l ASSE va devenir une equipe ordinaire de milieu de tableau…
  • 18 mai 2017 à 11 h 51 min
    Permalink
    La prochaine saison sera déterminante,mais je crains que sainte joue la descente, avec un tel effectif, hormis Ruffier, Perrin et veretout sainte n’a pas le niveau, galtier , pas grand seigneur se plaint du staff, mais il ne s’est pas posé la question sur la qualité de l’effectif, car ce sont ses choix, vous pensez que les polomat, k m p, k t c, corgnet ont le niveau, il quitte le navire avec le sentiment du devoir bien accompli, ce qui est faux, il fuit ses responsabilités car il réalise que sainte va droit dans un mur , ça c’était un vrai défi , remettre le club sur de bons rails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares