Christophe Galtier : "On ne peut être un attaquant et se satisfaire des statistiques actuelles" - Peuple-Vert.frPeuple-Vert.fr

Christophe Galtier : « On ne peut être un attaquant et se satisfaire des statistiques actuelles »

Christophe Galtier n’a pas tourné autour du pot et a clairement indiqué à ses joueurs où étaient les satisfactions mais également les insuffisances ! Loin de faire dans la langue de bois, il a mis ses milieux offensifs et ses attaquants face à leurs responsabilités : leur bilan est insuffisant et il veut du changement !

« Nous avons moins de points que la saison dernière mais les écarts ne sont pas insurmontables. Avec 3 ou 4 points de plus, nous étions dans les clous. Nous n’avons pas été capables de battre Nancy et Dijon, ce sont les quatre points qui nous font défaut. Ce n’est pas catastrophique, c’est moyen. Il faudra faire plus de points lors de la deuxième partie de saison. Pour cela, il sera indispensable que des joueurs évoluent à un autre niveau que celui affiché de la première partie de saison. Ce n’est pas une inquiétude mais un constat. Les joueurs concernés le savent. A eux de tout mettre en œuvre pour être plus performants.

Il y a eu des séries de blessures qui ont engendré de la fatigue chez les valides et donc des contre-performances. Les milieux de terrain ne marquent pas beaucoup. Henri Saivet en a inscrit un ou deux, effectué une passe décisive. C’est insuffisant. On a eu des absences mais on est toujours là à attendre Romain (Hamouma), Robert (Beric). Cela veut dire quoi d’attendre ? Ceux qui jouent font quoi ? Nous avons un top gardien, une des meilleures défenses du championnat, un milieu de terrain intéressant mais qui peut être encore meilleur. Dans le secteur offensif, il doit y avoir une prise de conscience individuelle. On ne peut être un attaquant et se satisfaire des statistiques actuelles. C’est clair, net et précis. C’est ce que j’ai dit à mes joueurs. On me parle d’Aubemeyang et Gradel mais avant de venir à Saint-Etienne, ils ne marquaient pas énormément. Ils ont progressé parce que mentalement ils se sont dit que leur job consiste à marquer et à faire marquer. C’est un problème de caractère, de personnalité. On a failli lors des six premiers mois dans ce domaine. »

Source : Le Progrès

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

Et si vous donniez votre avis ?

Pin It on Pinterest

Shares
Share This