Christophe Galtier devrait rester à l’ASSE mais il émet des souhaits !

Il y a un an, le départ de Romain Revelli était presque passé inaperçu. Tout au plus avions nous évoqué des tensions en interne entre Christophe Galtier et son entraîneur adjoint. L’adjoint partait et Galtier restait… seul … bien seul…

Dès samedi, Christophe Galtier affirmait qu’il fallait absolument se pencher sur une réorganisation autour du groupe professionnel.  » Si la saison prochaine, on doit faire mieux et aussi bien, il doit y avoir une organisation différente autour de l’équipe, du groupe pour mieux gérer les choses. » Voilà qui était dit… Mais concrètement que signifiait cette sortie ?

Christophe Galtier orphelin d’un adjoint de poids !

D’après nos informations, Christophe Galtier veut tout d’abord s’entourer d’un adjoint qui va lui permettre de prendre de la hauteur. Cette saison, Thierry Oleksiak et Laurent Battles n’ont pas permis au technicien stéphanois de faire les bons choix. Trop effacés au moment de prendre des décisions tactiques ou d’effectuer des choix de joueurs, les deux adjoints n’ont pas répondu aux attentes d’un Christophe Galtier qui a trop souvent dû composer seul…

Voilà une première explication à certaines décisions pas toujours lucides et qui ont valu des pluies de critiques du côté des médias, et à un degré moindre des supporters… Si Christophe Galtier veut gagner en lucidité, prendre les bonnes décisions et les assumer complètement, il doit absolument être épaulé par un « super-adjoint », l’équivalent de Jean-Louis Gasset au PSG ou de Steve Bould à Arsenal.

L’arrivée d’un tel assistant placerait Christophe Galtier dans un nouveau rôle de manager à l’anglaise. Reste maintenant aux dirigeants d’accepter la proposition et au staff actuel de vouloir se remettre en question. Que ce soit Thierry Oleksiak ou Laurent Battles, aucun n’a actuellement les épaules pour tenir ce rôle. Il faudra donc trouver une solution externe.

Stéphane Tessier a laissé un grand vide !

Stéphane Tessier, le directeur général de Saint-Etienne, a présenté sa démission à Roland Romeyer en septembre dernier. Agé de 40 ans, très proche de Christophe Galtier, il s’occupait énormément du marché des transferts, notamment du volet financier. Confronté à des problèmes personnels, il se serait également plaint de soucis dans l’organisation du club.

Son départ acté, il n’a pas été remplacé. Comme c’est l’habitude dans de tels cas, ses missions ont donc été réparties auprès d’autres personnels de l’ASSE… La gestion du marché des transferts ne mérite-t-elle pas un peu plus d’attention ?

Si Stéphane Tessier ne choisissait pas les joueurs à recruter, il intervenait dans les transactions et les négociations… Aurait-on payé jusqu’à 2 millions d’euros pour Alexander Söderlund ? Oussama Tannane aurait-il été acheté 1,5 millions d’euros ? Des montants qui paraissent ridicules dans le monde du football, mais l’expertise de Stéphane Tessier permettait également de revoir à la baisse les offres et de proposer un interlocuteur expérimenté et dur en affaire… On l’a bien compris, que ce soit avec Rosenborg ou Heracles, ce sont les clubs vendeurs qui ont fait le prix !

A ce jour et d’après nos sources, Christophe Galtier ne serait pas opposé à un retour de l’ancien directeur général. Et même si cela n’était pas possible, le coach stéphanois a bien compris qu’il manquait un maillon très important dans l’organigramme de l’ASSE ! Il demande donc à Roland Romeyer et Bernard Caïazzo de réévaluer cette possibilité et de trouver le profil idoine.

Christophe Galtier parti pour… rester !

Si on lit entre les lignes de ce que Christophe Galtier souhaite pour l’an prochain, il n’aura échappé à personne que l’entraîneur stéphanois n’a aucune intention de quitter le navire de l’ASSE, pour peu qu’on l’écoute un peu. Certains ont traduit cela par des exigence, nous préférons parler d’expertise et de conseils. Car Christophe Galtier aime foncièrement le club, ses supporters, son Histoire et il veut plus que tout permettre à l’ASSE de retrouver son lustre d’antan.

L’interview dans la Gazetta dello Sport n’était pas une négligence, mais ce n’était pas non plus une lettre d’adieu à l’ASSE. L’homme a bien trop de classe pour annoncer à demi-mots son départ dans un quotidien étranger à deux journées de la fin du championnat. Nous allons même aller plus loin, s’il le pouvait, Christophe Galtier deviendrait le manager de l’ASSE à vie ! Tel Arsène Wenger, il sait pertinemment que la flamme Verte est loin de s’éteindre et qu’il appartient à une institution unique en France. Et si finalement le club anglais qui fait rêver Christophe Galtier n’était autre que l’AS St-Etienne…?

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

3 pensées sur “Christophe Galtier devrait rester à l’ASSE mais il émet des souhaits !

  • 16 mai 2016 à 21 h 02 min
    Permalink
    très bon article c’est a souligné
  • 16 mai 2016 à 12 h 28 min
    Permalink
    Sûr que si Liverpool vient ce sera compliqué…
  • 16 mai 2016 à 12 h 18 min
    Permalink
    Si Galtier s’engage de nouveau, il sera la l’annee prochaine. Mais s’il recoit une grosse offre avant de s’engager, il partira. Un club anglais ou italien qui vise la Champions League par exemple, genre Liverpool et notre Galtier fera ses valises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares