[Bulletin de notes] Une ASSE qui cale et des arbitres peu inspirés…

Avant-propos : Après une bonne semaine à me faire dorer la pilule dans le pays de Mitroglou, je suis enfin de retour pour analyser les matchs et noter nos verts ! Malgré tout je tient à informer que ce bulletin de note sera influencé par l’arbitrage absolument intolérable de M.Leonard, mes paroles seront aussi salées que celles d’un belge après une demi-finale de Coupe du Monde ! L’arbitrage vidéo, oui, mais pas quand les arbitres ne sont pas capable de l’utiliser correctement : en L1 la plupart en sont incompétents.

L’ASSE accueillait une équipe d’Amiens en forme pour le compte de la 4ème journée de L1, dans un chaudron toujours privé d’un de ses poumons. Malgré une équipe conquérante, Saint-Etienne n’a pas réussi a prendre l’avantage sur Amiens et concède un nul 0-0.

Normalement je fais un bref résumé du match mais je vais ici plutot faire un résumé des faits de jeu et erreurs intolérables d’arbitrage :

-2 buts refusés pour l’ASSE : Le premier est un bijou de Khazri sur un service long de Perrin, justement refusé pour hors-jeu. Le second et une tête de Kolo sur coup de pied arrêté, refusé pour des raisons obscures, une main de Beric sur la tête d’un défenseur amiénois alors que ce dernier lui tirait incontestablement le maillot.

-3 pénaltys oubliés (oui 3) : Le premier est une main décollée d’un défenseur adverse dans sa surface, mais M.Léonard n’a pas daigné demander l’assistance vidéo. Le deuxième est une faute incontestable sur Robert Beric, le défenseur amiénois NE TOUCHE MEME PAS LA BALLE, mais M.Léonard n’a pas daigné demander l’assistance vidéo. Le troisième est un pied levé d’un joueur amiénois à deux doigts d’essuyer ses crampons sur le visage de Loïs Diony, mais M.Léonard n’a pas daigné demander l’assistance vidéo.

-Arbitrage clément (comme Turpin) et des cartons mystérieux : M.Léonard a eu une certaine tendance à être assez sympathique avec les amiénois, ces derniers ayant souvent le nez dans l’herbe pour la moindre poussette. Un premier carton très sévère pour Yannis Salibur dès la 36′ minute pour sa première faute du match, mais surtout un carton jaune pour Khazri suite a la blessure d’un amiénois, considérant le fait que le meneur de jeu stéphanois était absolument à une vingtaine de mètres des événements…

-Compensation : Heureusement, M.Léonard, conscient de son arbitrage douteux, a laissé le jeu se poursuivre suite à une main involontaire de Selnaes au milieu de terrain ! Quel grand homme !

Justification : Je me permet de considérer les erreurs d’arbitrage comme un fait de jeu majeur dans ce match, car à 1-0 le match aurait été bien plus ouvert, les verts auraient surement pu avoir la place d’en mettre deux ou trois. Or ici, Amiens s’est contenté, logiquement, de défendre à 10 et de jouer les contres, afin de maintenir ce match nul qui leur convient… Certes les verts n’ont pas été transcendants mais un résultat positif aujourd’hui n’aurait pas été démérité. 

 

 

 

Le vert du match : Timothée Kolodziejczak ! Arrivé des Tigres de Monterrey pour relancer sa carrière, le défenseur polyvalent a encore une fois fait bonne impression. Au delà de son but (injustement) refusé, l’ancien sévillan montre une belle aisance balle au pied, une solidité défensive impressionnante, une détermination plaisante et un grand apport dans les duels aériens. Cela ne fait aucun doutes, Kolo est en train de gagner le cœur des supporters et sa place de titulaire !

 

Les TOPS :

-Wahbi Khazri : Totalement à l’aise techniquement, le capitaine de la sélection tunisienne a su apporter, avec ses dribbles et ses accélérations, une percussion importante dans le jeu stéphanois. De plus, l’ancien bastiais est un vrai meneur de jeu, il crée des espaces et sert dans la profondeur, bref, un vrai chef d’orchestre.

-Loïc Perrin : A l’aise dans la relance et dans ses interventions défensives, le capitaine stéphanois a réalisé un bon match dans ce qui aurait pu être un match piège vis à vis de la percussion et de la vitesse des attaquants amiénois.

-Le duo Mvila-Selnaes : Le duo commence à reprendre ses automatismes et se montre très intéressant dans la distribution mais aussi dans l’apport défensif. Yann Mvila réalise le plus grand nombre de passes réussies de la partie avec un total de 67 passes réussies sur 78 tentées.

Bonus : La bonne entrée de Beric et la première de Salibur : L’ancien guingampais a montré de belles choses pour une première sous le maillot vert. Les supporters l’ont bien vu et Salibur est sorti sous les applaudissements du Chaudron.

 

Les FLOPS :

-Rémy Cabella : Peu inspiré dans ce match, le milieu offensif stéphanois a trop tergiversé. Ses prises de décisions étaient parfois douteuses, il a perdu quelques ballons qui auraient pu faire mal aux verts et n’a pas réussi a faire la différence. Cabella a tenté de nombreux tirs mais ces derniers n’étaient pas assez appuyés ou pas assez bien placés… Un match à vite oublier pour l’ancien marseillais.

-Neven Subotic : Le défenseur central est malheureusement trop lent… Du haut de ses 1m93, Subotic a eu le plus grand mal à suivre les courses des joueurs percutants comme Gnahoré ou Konaté. Son profil peut rester interessant dans des rencontres contre des clubs jouant moins sur la vitesse de leurs joueurs, mais dans des matchs contre des équipes percutantes, Kolo a largement plus sa place aux côtés de Perrin en charnière centrale.

-La LFP et son huis clos partiel : Malheureusement le stade Geoffroy Guichard était encore privé de son Kop Nord condamné pour « excès de passion »…

 

Les NOTES :

Ruffier (6) : Serein sur le peu qu’il a eu à faire.

Kolo (7) : Bonne prestation du néo-stéphanois à deux doigts de marquer son premier but officiel sous le maillot vert.

Perrin (6,5) : De bonnes relances et une sérénité défensive, le capitaine montre l’exemple.

Subotic (5) : Trop lent…

Debuchy (6) : Intéressant dans le dédoublement, Debuchy a su apporter sur le plan offensif mais n’a pas su trouver la faille.

Mvila (7) : De la justesse dans les passes et de la volonté dans les duels, Mvila s’est montré précieux aujourd’hui.

Selnaes (5,5) : La machine se met doucement en route, ses prestations s’améliorent.

Salibur (6) : Une première prometteuse, l’attaquant a esquissé quelques dribbles et a distribué quelques centres intéressants.

Khazri (6,5) : Le chef d’orchestre de Geoffroy Guichard !

Cabella (4) : Notation peut-être un peu sévère pour le milieu offensif stéphanois, mais on en attends plus de lui.

Diony (6) : L’ancien dijonnais a mouillé le maillot et joué un jeu très collectif, malheureusement il n’a pas réussi a être décisif.

Benjamin
Suivez-moi

Benjamin

Un stéphanois à Paris, mais un stéphanois dans le sang !
Le rédacteur préféré du rédacteur préféré de ton rédacteur préféré !
Benjamin
Suivez-moi

Benjamin

Un stéphanois à Paris, mais un stéphanois dans le sang ! Le rédacteur préféré du rédacteur préféré de ton rédacteur préféré !

1
Poster un Commentaire

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Julien GOUJAT Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

plus récents plus anciens plus de votes
Julien GOUJAT
Membre
Julien GOUJAT
Note sur Perrin pas partagée compte tenu du nombre d’erreurs de relance notamment en 1ere mi-temps qui auraient pu coûter très cher