Bernard Casoni : « Le plus dur, c’était d’ouvrir le score ! »

Bernard Casoni était soulagé après la victoire des Merlus face aux Verts. S’il reconnaît que les Lorientais ont eu beaucoup d’occasions, le plus dur pour lui était que les siens prennent l’avantage au tableau d’affichage.

« On s’est retrouvé à dix contre onze rapidement. On est resté concentré, patient. Le plus dur, c’était d’ouvrir le score. On a attendu longtemps pour le deuxième et on n’est jamais à l’abri. Dans l’envie d’aller de l’avant, de jouer, on a fait de bonnes choses. C’était important de ne pas être décroché et cela valide tout le travail que nous faisons. Nous nous créons énormément d’occasions. C’est par cela qu’on s’en sortira. Il reste à mieux gérer certaines phases du match. Mais quand je vois l’investissement du groupe, un groupe qui vit, c’est bien. Tous sont impliqués, sont en éveil. On a rectifié certaines choses et les remplacements ne sont pas des punitions. On met tout le monde en concurrence. Je ne regarde pas si l’adversaire est en haut du classement. Dans notre situation, il faut performer à chaque match, gommer les imperfections. On n’a pas fermé le jeu, il y a eu des arrêts du gardien. À 2-0, on a cru avoir fait le plus dur. Dans la situation dans laquelle nous sommes, ça peut se comprendre. »

Source : Le Progrès

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j’ai une douzaine d’années… Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This