#ASSEFCGB : « les GA et les MF viennent d’inventer le « huis clos choisi ! »

Joss Randall est le chroniqueur régulier de Peuple Vert ! Alors les puristes diront que c’est Josh et pas Joss !! Et alors ! Tu veux que je sorte ma Winchester vitriolée pour te faire regretter ton aplomb jeune gardien de vache(rie) ? En tout cas, si t’as pas affaire à moi, t’auras à bosser l’art du contre avec Joss Randall… Alors, on fait toujours le malin ?!? A toi Joss…

 

La chronique de Joss Randall – S2 – n°29 : REGRETS ÉTERNELS

« Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu » Jules Renard

« Parsifal est le genre d’Opéra qui commence à 18h et, après trois heures, vous regardez votre montre et il est 18h20. » David Randolph
NDLR : S’applique aussi à la grande majorité des matchs de l’ASSE saison 2016-17

Salut les Groupies

Après ce ASSE-Bordeaux, d’un cru qui ne sera assurément pas classé, et avant l’heure des bilans qui ne tardera pas, votre cowboy @JossRandall42 se nourrit de regrets.
Sans doute pas éternels, mais pour un moment quand même.

Un match Yin et Yang, à deux vitesses, à deux envies, qui résume finalement bien à lui seul tout ce qui nous aura manqué cette année. (Et qu’on peut donc regretter. D’où le titre. Vous suivez ou tout le monde pionce déjà ?? :)).

L’église du Couvent Regina Angelorum à Saint-Domingue où a séjourné Joss Randall en février dernier…

Les gabelous vendeurs de rêves nous avait annoncé un « Duel d’Européens ». Et même si c’est bien connu, les promesses n’engagent que ceux qui y croient (message subliminal pour Dimanche, au cas où le Boss Alex  ne fasse pas trop sa feignasse et publie cette bafouille avant :)), moi je dis : Duel d’Européens, mon Cul Paul !!
En tout cas en première mi-temps, d’une pauvreté technique (et d’envie) affligeante hormis les 4 dernières minutes, on s’est fait chier tout du long !!! Et ce fameux ‘duel’ aura été largement moins animé que le duel présidentiel de mercredi !
Heureusement que la deuxième mi-temps a (un peu) rattrapé le coup. Attention, ne me faites pas dire ce que je n’écris pas, il n’y avait pas non plus de quoi faire passer en comparaison un spectacle du Crazy Horse pour une veillée funèbre dans un couvent de Dominicains (Note du Boss : On peut donc légitimement imaginer que pendant que tout le monde profite des hôtels « All Inclusive » de Punta cana, Joss Randall, lui, visite les couvent Dominicains… C’est une approche…) . Mais disons que ça a un peu sauvé ce pauvre match,

… pendant que le Boss travaillait !

lui conférant même un score somme toute « boursoufflé » par rapport au jeu proposé. Notre côté verre-à-moitié-plein nous conduira quand même à apprécier ce somptueux but du duo HAMOUMA-BERIC, et aussi notre premier but en GOAL LINE TECHNOLOGY, qui prouve qu’on vit avec notre temps à l’ASSE.3.0

Mais malgré tout laissera dans son sillage une belle liste de regrets en forme de miroir de la saison.
Les V’là, les gars :

Regret #1 : Faire déjouer n’est pas jouer
Bien surpris (comprenez déçu) par « l’ogre technique bordelais » qu’on m’avait annoncé, qui était censé nous marcher sur la gueule, et que j’ai clairement trouvé pas terrible. Pas un costume d’européen en tout cas. Et sans l’aide de Schneider, je pense pouvoir affirmer qu’ils repartaient sans même un point de ce silencieux GG. Il faut donc croire que notre propre négation du jeu finit par annihiler celui des autres. Après tout, c’est une tactique. Car reconnaissons-le, si l’on n’est pas trop poli pour être au net (yark), le jeu de l’ASSE en première mi-temps, et à l’image d’une grande partie de la saison, est aussi élimé que la conscience d’un garagiste.

Regret #2 : Moitié de match, moitié de tout
Une mi-temps naze, une mi-temps ‘correcte’. On aura été toute l’année à mi-temps. Voire à tiers-temps, parfois. Moitié de motivation, moitié d’envie, moitié de recrutement, moitié de joueurs valides-pas-blessés, et un autre tiers au placard de GALTIER. Ca tiraillait déjà la saison dernière (souvenons-nous qu’on a posé nos fesses fatiguées sur le dernier strapontin européen dispo à la dernière minute !). Mais à force de faire les choses à moitié, à la fin elles se cassent, comme la Cruchalot (rien à voir avec le Cétacé blanchâtre).

Pancarte trouvée sur le parking des joueurs à l’Etrat… On avait compris…

Regret #3 : Les éternels intermittents du spectacle (comme Kata)
On pourrait en citer pas mal … qui ont fait deux-trois trucs de bien dans la saison puis pouf !!!!! Où qu’il est le lapin ?!!? Disparu. Pour cause de blessure, souvent. D’indiscipline placardisante, parfois. De manque du mix talent-motivation fréquemment. Mais sur ce match, j’ai quand même envie de noter le plus symbolique : le duo L’INSPECTEUR + ROMAIN-MOLLET-DE-POULE a montré en une mi-temps qu’on avait quand même les moyens de faire autre chose devant. Oui mais voilà, quand on aura précisé que le dernier aura joué hier uniquement son 20e match de la saison (sur 36, et encore pas tout le temps titulaire), on aura à peu près tout dit. Regrets Eternels, car si l’heure d’été recule, l’horloge biologique avance.

Regret #4 : Piège de Cristal,  joueurs en verre
Ça fait suite au #3. Certes le jeu passe par des intentions, une tactique et du talent. Mais il passe aussi par des joueurs durablement disponibles, et capables de ne pas se blesser un match sur deux. Faites le compte des absences cumulées de MOLLET-DE-POULE, BERIC, TATANNE, et même CAPTAIN PERRIN (Jean PASSE-ET-DEMEYEURS … POBGBA, DANS-MA-BRELE-DE-BENGUE, etc.). Là il y a clairement matière à se poser des questions non ? Mais non, en fait. On nous explique que c’est *juste* la répétition des matches à cause de l’EL. Bon, ben je suis rassuré. Au moins un problème qu’on n’aura pas l’an prochain alors.

Regret #5 : Les silences du Chaudron
J’ai une admiration sans borne pour les mecs des Kops qui, contre vents et marées, continuent d’encourager comme des déglingos même quand le jeu est pourri. Mais sur les deux derniers matches on vient d’assister à un truc très particulier. Comme si l’histoire voulait « souligner » encore un peu plus l’ambiance extrêmement tendue et lourde qui règne au club (départ GALTIER, échec du recrutement, mises au Gnouf à répétition, divergences présidentielles, etc.), on a eu doit à deux matchs de suite dans un chaudron silencieux, sans ambiance. Paradoxal. Le premier pour huis clos disciplinaire, le deuxième pour un nouveau concept que les GA et les MF viennent d’inventer : le « huis clos choisi », c’est-à-dire avec du monde dans le stade. Vraiment bizarre. Regrets, même si la démarche est louable,  mais surtout …. Prémonitoire d’un avenir où, a force de désert footballistique, les gens n’auront plus envie d’encourager ?? Comme dans pas mal de stades ‘creux’ en France. Et bien ça donnera ça. Alors Méfiance.

Minute « J’apprends un truc en lisant PV ! » : Origine de l’expression « Partir en eau de boudin ». Bon appétit…

Regret #6 : Vers une sortie en eau de boudin pour Coach G.
Mouais. Pas tout à fait encore l’heure du bilan, mais on n’est plus très loin. On pourra au moins le remercier d’avoir clarifié les choses sur son avenir et son départ au micro de Bein après le match, ça nous évitera une hypocrisie débile pour les quelques mois qui viennent (mais comment ça, il part ?????). Mais pour lui aussi, il est temps que la saison se termine, car il n’en peut plus, le Tophe, et devient de plus en plus acerbe (lui qui n’est pourtant pas Croate). Lui qui est hanté par l’idée d’avoir fait la saison de trop …. Qui sait si ce n’aura finalement pas été le cas ?
A lire bientôt dans une Chronique spéciale « LA VIE SANS CHRISTOPHE » à paraitre sur PV !
#TEASING. 🙂

Aparté : Un Schneider électrique
Vous avez vu que le Cowboy cette saison aura fait l’effort de ne pas taper sur corps arbitral. Pas trop en tout cas. Mais comment ne pas se marrer en voyant la pitoyable prestation de SCHNEIDER hier …. Un  mec qui se gourre tout du long, sans jamais arriver à prendre une seule bonne décision  dans le match (à part peut-être le rouge de cette planche de PALOIS, encore un qui va être recalé au brevet des collèges). Un péno imaginaire sifflé pour Bordeaux, un autre tout à fait flagrant non sifflé pour l’ASSE, un but de l’ASSE avec une main de PAJOT (dans la culotte d’un zouave) … etc. etc. Y a pas à dire, le Nasser EL RAFIFI-LOULOU a quand même un peu raison quant au risible niveau des arbitres de L1. Cela dit ça ne change évidemment rien au résultat final.

Sinon pour finir,

Le Cowboy a aimé : le duo BERIC-HAMOUMA qui tant laisse de regrets, et qui prouve que notre niveau technique offensif aurait pu être meilleur. L’activité de PAJOLIJOLI, nouveau Monsieur « Un but par match » ; Le retour en grâce de NENESSE-L’ADO-BOUTONNEUX, un peu encourageant pour 2017-18. Et le fait que RITON_L’IMPOSTEUR soit resté sur le banc.

Le Cowboy n’a pas aimé : TOUTVERT, match raté. En retard, pas dans le rythme et tout le temps énervé.  Mais je ne lui en veux pas. Il a fait le taf toute l’année, donc …. La première mi-temps de MALCUIT, retombé dans ses travers techniques et de sautes de concentration. A croire que les leçons tirées de son année au mitard sont déjà oubliées. Et bien sûr, mon nouvel ami MAÏGA L’ABEILLE. Dans la dernière Chronique j’écrivais que ça n’allait pas. Et bien ça ne va toujours pas. Mais il n’y est pour rien dans le fond, le gamin, ça n’ira jamais tant qu’on le mettra à ce poste qui n’est vraiment pas fait pour lui. Mais c’est aussi une conséquence de la stratégie du « placard », tellement rempli maintenant qu’on est obligé de bricoler. Tiens, le placard, parfois arbitraire … ça aurait pu faire un point #7 dans la liste des regrets.

La Complainte des Fumiers
Bon c’est vrai que j’avais promis à Philippe de pas trop charrier.  Mais d’un autre côté il va m’être difficile de m’en empêcher !!
Les Voisins misaient tout sur un bon coup d’Ajax pour refaire briller une saison qui prenait par ailleurs tout droit le chemin d’une vraie saison ratée. C’’est quand même ballot !! Ballot, mais explicable.
Entre une forme de ‘prétention’ qui est un peu dans l’ADN de cette équipe, faites de jeunes  et d’ex-jeunes trop rapidement encensés par un Président en quête de valorisation médiatique (et sonnante/trébuchante) de sa politique de formation, et dont les têtes ont grossi plus vite que le talent pour certains, et une défense absolument en bois, jusque même le fameux DIAKHABI qui prouve de match en match qu’il est quand même encore assez loin du cador annoncé (mais au moins il a pour lui d’avoir 19 ans et de pouvoir progresser, contrairement aux autres), c’était suffisant pour prendre une Ajax faciale contre une bande de gamins survoltés et qui leur ont marché sur le pif. Certes Pep GENESIO n’est surement pas un cador, mais je pense que l’affaire est plus profonde.

Ce n’est pas pour autant qu’ils ne se qualifieront pas Jeudi. 3-0 c’est dans leurs cordes (quoique … un seul Lacazette vous manque et tout est vité dépeuplé quand même …), et je ne suis pas sûr que l’Ajax n’était pas en surrégime. Mais on aura bien rigolé quand même pendant un match ,y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui dégustent !!! 🙂

Joss Randall
Suivez-moi !

Joss Randall

Chasseur de primes des temps modernes, Stéphanois pur souche depuis 45 ans, mais exilé professionnellement en territoire fumier. Je reviens régulièrement me plonger dans ce chaudron dans lequel je suis tombé, comme Obélix, quand j’étais petit.
Si je dégaine parfois vite ma Mare’s Leg, je n’en reste pas moins un inconditionnel de la couleur de l’espoir !
Joss Randall
Suivez-moi !

Joss Randall

Chasseur de primes des temps modernes, Stéphanois pur souche depuis 45 ans, mais exilé professionnellement en territoire fumier. Je reviens régulièrement me plonger dans ce chaudron dans lequel je suis tombé, comme Obélix, quand j’étais petit.
Si je dégaine parfois vite ma Mare’s Leg, je n’en reste pas moins un inconditionnel de la couleur de l’espoir !

2 pensées sur “#ASSEFCGB : « les GA et les MF viennent d’inventer le « huis clos choisi ! »

  • 6 mai 2017 à 17 h 32 min
    Permalink
    bravo cow boy
  • 6 mai 2017 à 14 h 37 min
    Permalink
    dommage pour l’ambiance qui aurait donné un peu de gnaque a cette equipe..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This