ASSE – OGC NICE (1-4) – Les Verts n’y étaient pas !

Incapable de résister face à des Niçois joueurs et réalistes les Verts ont pris une déculottée méritée tant leur jeu manquait de tout sur chaque lignes du terrain.

Malgré un 4-2-3-1 aligné par Christophe Galtier, le trio offensif n’aura pas brillé sur cette rencontre et même Robert Beric pourtant efficace dans ce qu’il a pu montrer lors de ses derniers matchs était bien en dessous de son niveau.

Dés l’entame de match les Verts attaquaient plutôt fort la rencontre en jouant rapidement vers l’avant mais sur un premier centre Niçois de la gauche le jeune Koziello reprend de la tête et trompe Stéphane Ruffier impuissant (4ème). But ! 0-1
Cueillis à froid Sainté tente de réagir et essaye de se projeter vers l’avant avec peu de succès tant les pertes de ballons sont récurrentes. Les Niçois de leur côté continuent de jouer très haut et domine largement cette entame de match. Les Stéphanois mettent du rythme dans la rencontre mais ne parviennent pas à combiner dans le camp adverse. Un corner obtenu par Romain Hamouma allait délivré les Verts, tiré par Valentin Eysseric le ballon revient sur Fabien Lemoine qui arme sa frappe mais le ballon est repoussé par la transversale de Hansen, Loïc Perrin qui avait suivit repousse le ballon dans le but du portier Niçois. But ! 1-1 (19ème).

Malgré l’égalisation les visiteurs du soir continuent leur jeu ultra offensif mais c’est Robert Beric qui va s’illustrer après un coup-franc tiré de la droite, seul au point de penalty il reprend le ballon de la tête mais ne cadre pas, grosse occasion loupée par le Slovène (30ème). Les Aiglons poussent, Ben Arfa servi par la gauche contrôle le ballon et enchaîne un tir croisé, son tir fini dans le petit filet opposé. But ! 1-2 (39ème). Les Stéphanois prennent littéralement l’eau de toute part, sur le côté droit cette fois, Ben Arfa s’amuse face à 5 Stéphanois incapables de récupérer le ballon, croise sa frappe à ras de terre et trompe une nouvelle fois Stéphane Ruffier. But ! 1-3 (45ème).

Au retour des vestiaires Christophe Galtier décide de remplacer Jonathan Bamba particulièrement en dehors de son match pendant la première période par Vincent Pajot, ce dernier reprend un centre d’Hamouma de la gauche, sa tête piquée est trop centré sur Hansen qui capte sans mal (49ème). Les Niçois partent une fois de plus en contre, Germain sert Seri dans l’axe et trompe Stéphane Ruffier, la messe est dite ! But ! 1-4 (53ème).

Florentin Pogba et Jeremy clément sortent du terrain tout deux blessés, personne ne sort le ballon et les Stéphanois évoluent à 9 sur le terrain (57ème). Carton Rouge pour un Niçois! Mendy se fait expulser après un geste d’humeur sur Lemoine qui l’avait taclé (62ème). Jean-Christophe Bahabeck et Mustapha Bayal sall remplacent enfin les deux blessés sortis 8 minutes plus tôt! (65ème). Les Verts bien qu’essayant de se ruer sur le camp adverse ne parviennent pas à se montrer dangereux, un corner bien frappé par Eysseric est repris de la tête par Bahebeck qui ne cadre pas, le ballon passe largement au dessus (73ème). Et c’est encore Ben Arfa qui fut à deux doigts d’alourdir le score suite à un contre de Germain qui lance le double buteur à droite qui crochète mais Ruffier repousse le tir (79ème). Malgré l’expulsion de Mendy les Aiglons sont largement dominateur. Lemoine obtient un penalty suite à une faute dans la surface de Le Marchand pour obstruction M.Varela sort à nouveau le carton rouge, les Niçois finiront à 9 (81ème). Jean-Christophe Bahebeck se charge de le tirer mais sa frappe complètement ratée finie en tribune. Désolant! (83ème). Les Stéphanois, qui ont visiblement abdiqué à la différence du public qui lui pousse ses joueurs, tentent des attaques bien trop timides. Bahebeck enroule une frappe aux 16 mètres, son tir est repoussé du bout des doigts par Hansen le corner qui s’en suivra ne donnera rien (93ème).

Saint-Etienne qui a pris l’eau durant tout le match met fin à une belle série de victoire de 5 matchs. Les Verts devront vite corriger le tir dans la perspective du prochain match d’Europa Ligue jeudi à Rome.

Cédric
Suivez-moi !

Cédric

L'âme Verte depuis 1975 je ne vis que pour l'ASSE et les chants des Kops. Fan de l'Ange Vert, de Herbin et Galtier, j'ajoute sans aucune mesure à ma "Fan list" Joss Randall !
May The Green-Force Be With You !
Cédric
Suivez-moi !

6 pensées sur “ASSE – OGC NICE (1-4) – Les Verts n’y étaient pas !

  • 28 septembre 2015 à 21 h 42 min
    Permalink
    Merci, on apprend toujours de ses erreurs. Par-contre on a un éternel problème, celui de ne jamais gérer des matchs à enjeu celui-ci n’était qu’une confortable place mais bon. Incroyable de voir des joueurs comme Perrin se mettant à mal jouer dés lors qu’il y a les caméras de canal et une confirmation de nos résultats. Le constat est simple sur le match d’hier, nous n’avons absolument pas joué de la même façon, équipes adverses plus faibles ou non le fond de jeu était totalement différent, on sentait une pression sur des Verts bien trop dans la retenue. Que des jeunes ne gèrent pas la pression on peut trouver ça normal, pour nos cadres en revanche c’est très limite.
  • 28 septembre 2015 à 19 h 42 min
    Permalink
    superbe rapport de match . bon, on a pris une fessée, ça nous apprendra à faire des âneries, mais on est toujours maître de notre destin. on va pas se suicider pour ça. le championnat est loin, très loin d’être fini et des défaites nous en aurons d’autres. Galtier va remédier aux 2 ou 3 petits choses désagréables d’hier soir, il l’a toujours su rebondir et il rebondira, cela ne fait pas de doute. laissons lui le temps de constituer son équipe, il sait ce qu’il fait. si les supporters pouvaient enfin comprendre et admettre que nous ne rivaliserons pas avec le PSG, cette fessée aura au moins servi à quelque chose pour nous supporters. Sainté n’est pas mort, alors pas de catastrophisme.
  • 28 septembre 2015 à 16 h 53 min
    Permalink
    on a perdu une bataille pas la guerre
  • 28 septembre 2015 à 15 h 59 min
    Permalink
    Hélas ……
  • 28 septembre 2015 à 15 h 09 min
    Permalink
    IL Y AURA UN MATCH RETOUR 🙂 🙂 🙂 🙂
  • 28 septembre 2015 à 14 h 37 min
    Permalink
    surclassés, incapables de contrer le milieu en losange de Nice , 2 têtes loupées , un pénalty raté….voila le bilan, ceci dit Nice méritait largement sa victoire, même si ça me fend le coeur de le dire .

Et si vous donniez votre avis ?

Pin It on Pinterest

Shares