Analyse d’une malédiction : jouer un dimanche à 21h sur Canal+ !

L’ASSE rencontre l’OM ce dimanche à 21h pour le compte de la 14ème journée de championnat de L1. Un match parmis les autres qui pourrait permettre à l’ASSE de conforter sa position en haut de classement et de reléguer les marseillais à 10 points !

Oui mais pour y parvenir, il va falloir gagner ce match, et c’est bien le problème ! Pourquoi ? Tout simplement parce que l’ASSE n’a encore jamais remporté la moindre partie jouée un dimanche soir à 21h sur Canal+ ! Pire, elle n’a même jamais empoché le moindre petit point ! Alors que se passe-t-il les dimanche pour les Verts ? Pourquoi cette malédiction ?

Notons tout d’abord que si la rencontre est diffusée en prime-time, c’est qu’elle est digne d’intérêt pour les téléspectateurs et donc… Canal+ ! Par conséquent, les Verts ont peu de chance d’affronter un adversaire « faible » un dimanche à 21h… Voilà peut-être un début d’explication. Jouer le PSG à Paris ou l’OL à Lyon est une autre paire de manche que d’aller rencontrer Troyes ou encore Montpellier (avec tout le respect qui s’impose bien sûr!). Sauf que le premier des trois affrontements l’a été à domicile contre une équipe de Nice qui était alors en apesanteur et fessait tous ses adversaires… L’ASSE aurait dû remporter cette rencontre et pourtant le rendez-vous fut un grand raté !

Alors nous nous sommes amusés à observer les statistiques de ces rencontres afin d’essayer d’y trouver des constantes, ou des règles statistiques… Et peut-être même que nous ne parviendrons pas à dégager grand chose…

Le bilan comptable tout d’abord : 2 buts inscrits pour 11 encaissés. Deux fois 4 buts et une fois 3 buts…

Règle numéro 1 : L’ASSE prend des valises les dimanches ! A aucun moment elle n’existe de par l’ampleur des scores. Seule son égalisation face à Nice fut une satisfaction… Bien maigre.

Si on compare les mi-temps, l’ASSE est aussi perméable en 1ère mi-temps (5 buts) qu’en 2ème (6 buts). Par conséquent, sauve qui peut car le danger peut venir à tout moment ! Tellement à tout moment que nous avons cherché si l’ASSE était capable de rester imperméable durant un quart d’heure de jeu… Et bien non ! L’ASSE a encaissé un but sur tous les quarts d’heure de jeu joués un dimanche à 21h ! Pire, même les arrêts de jeu ne sont pas épargnés. Les Verts ont encaissé le but de Ben Arfa (Nice) dans les arrêts de jeu de la 1ère mi-temps (46ème) et celui de Lacazette (OL) dans ceux de la 2ème mi-temps (93ème). Non décidément rien ne tourne rond les dimanches soirs.

Règle numéro 2 : L’ASSE peut trembler de la 1ère à la 90ème (plus les arrêts de jeu). Vous n’aurez ainsi que la mi-temps pour décharger votre vessie !!

Continuons l’analyse des buts encaissés : Très gros danger entre la 30ème et la 60ème minute. Relâchement coupable avant la mi-temps et mise en jambe laborieuse après ? Quoiqu’il en soit, sur les 11 buts, l’ASSE en a pris 6 dans cet intervalle ! Plus de la moitié.

Règle numéro 3 : Si l’OM ne marque pas entre la 30ème et la 60ème ce sera un miracle ! Nous pourrons espérer perdre sans valise…

Autre particularité des dimanches soirs : l’inefficacité de l’ASSE concernant les tirs. L’ASSE a inscrit 2 buts sur 10 tirs cadrés quand les adversaires en inscrivaient 11 (on le saura !!) sur 25 tentatives cadrées ! Simplifions les fractions pour pouvoir les comparer : l’ASSE marque un but sur 5 tirs cadrés quand ses adversaires en inscrivent plus de 2 pour le même nombre de tirs cadrés… Non seulement on tire moins, mais en plus on est mois efficace quand cela arrive ! Par une grande formule mathématique on peut donc conclure que nous avons 5 fois moins de chances de marquer lorsqu’on frappe aux buts !

Règle numéro 4 : Si vous avez vraiment la vessie pleine, allez-y plutôt quand les Verts attaquent…

En ce qui concerne l’adversaire, face à Nice et Lyon, les Verts ont eu à faire à un joueur perché sur un nuage. Ben Harfa pour Nice (2 buts) et Lacazette pour Lyon (3 buts)… Concernant Paris, dans la mesure où toute l’équipe était perchée sur un nuage face aux Verts, difficile de discerner ! Par conséquent, c’est souvent parce qu’une individualité fait des misères aux Verts que le match bascule.

Règle numéro 5 : L’OM possède Michy Batshuayi… Il devrait être notre bourreau du dimanche soir !

Conclusion : L’ASSE devrait donc logiquement prendre une valise ce dimanche face à l’OM. Michy Batshuayi devrait briller et l’ASSE n’inscrire aucun but puisque amoindrie en attaque. Si vous souhaitez voir trembler les filets, ne ratez pas le match entre la 30ème et la 60ème minute… Belle analyse statistique n’est-ce pas ?

Seulement voilà, nous sommes supporters des Verts, ces statistiques s’appuient sur seulement 3 rencontres et nous avons donc fait parler les chiffres comme bon nous semblait. N’oubliez pas que ce sont les joueurs et le jeu qui font les chiffres et non l’inverse… Et enfin, ne perdez pas de vue que toute statistique n’attend qu’une seule chose : être contredite ! Alors le seul conseil que nous pouvons vous donner c’est de regarder le match, supporter les Verts et fêter leur belle victoire ce dimanche ! Allez les Verts !

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015. Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

2 pensées sur “Analyse d’une malédiction : jouer un dimanche à 21h sur Canal+ !

  • 19 novembre 2015 à 9 h 32 min
    Permalink
    J espère qu’ on va arrêter la série des branlées a 21h sur CFC devant tout le monde et surtout MENES 😡 😛 :mrgreen:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares