Son état de forme

Il faut travailler dur, avec des séances supplémentaires. Ce n’est pas toujours évident, il faut faire le maximum pour être prêt. J’essaie de faire de mon mieux pour retrouver mon meilleur état de forme. Je peux jouer pendant une trentaine de minutes. Il est important de ne pas brûler les étapes. J’ai été indisponible longtemps, le plus important est d’augmenter l’intensité des entraînements. J’espère que prochainement je pourrai jouer davantage, apporter davantage. J’ai parlé avec le coach, le préparateur physique, on s’est dit qu’il fallait y aller doucement. J’aimerais être titulaire mais je vais essayer de me raisonner, d’être intelligent pour une fois dans ma vie.

La rencontre face à Mayence…

Nous n’avons pas été assez bons dans les duels, dans l’engagement. Ce ne fut certainement pas notre meilleure prestation. Nous avons toutefois montré un bel esprit d’équipe. On a fait preuve de caractère pour égaliser. Le résultat me semble logique. Ils ont été meilleurs lors des premières 70 minutes.

Son intégration en France

C’est un peu différent mais chaque semaine qui passe me permet de m’habituer à cette nouvelle vie. C’est même de mieux en mieux même si cela a pris un peu de temps. Je suis un peu plus détendu. Tout le monde essaie de m’aider.

L’équipe version 2016/17

Il y a plus de concurrence, notamment au milieu de terrain. Il est plus fort, il y a plus d’alternatives. En attaque, il y a cette concurrence avec Robert (Beric). Le début de saison a été moyen mais on peut faire mieux car on a une meilleure équipe que la saison dernière.

La concurrence avec Robert Beric

(Rires) Je suis meilleur ! Plus sérieusement, c’est un très bon gars, nous échangeons beaucoup, nous essayons de nous entraider. C’est important. Si je peux lui faire une passe décisive, j’en suis très heureux. Cela fait toujours plaisir de voir ses coéquipiers heureux, ses coéquipiers marquer. Moi aussi je serai heureux de marquer. Et si je ne suis pas décisif, je n’aurais plus qu’à faire mes bagages et rentrer en Norvège (Rires).

Son but lors du Derby !

C’est incroyable ! Chaque semaine, lorsque je vais faire mes courses, on me parle de ce but, ce match. C’est fou ! J’ai sans doute vécu la soirée la plus importante de ma carrière. Mais on parlera du derby plus tard. On se concentre sur Bastia.