[CHRISTOPHE GALTIER] « On va remettre la machine en route »

Christophe Galtier a retrouvé un peu de moral à la veille de ce quart de finale de coupe de France face au PSG. Loin d’être résigné, il veut redresser la tête contre une équipe qui a déjà battu à trois reprises l’ASSE cette saison. La dernière rencontre jouée en janvier avait laissé beaucoup de frustration, la leçon sera-t-elle retenue ?

« D’abord, c’est une victoire de Lyon qui a sorti un très grand match. Je n’ai pas trouvé le Paris-SG moyen mais Lyon très fort. Les Lyonnais ont sorti le match qu’il fallait quand il le fallait. Je ne sais pas s’ils ont ouvert la voie, si on peut jouer comme eux et si on a les mêmes arguments. Mais les Lyonnais ont prouvé que le PSG n’était pas imbattable. L’équipe parisienne ne sera pas revancharde mais compétitive. Après, ce n’est pas mon problème. Ce qui l’est, c’est de savoir quel sera l’état d’esprit de mon équipe. L’enthousiasme, le culot et à un degré moindre c’est ce qu’on avait fait quelques semaines auparavant mais on n’avait pas su ouvrir le score. Qui ne perd pas régulièrement contre le PSG ? D’accord, nous on le joue plus souvent. Avec Lyon. Je ne pense pas qu’on soit complexés. Il nous est supérieur. On a dernièrement joué les Parisiens avec plus de culot et de l’enthousiasme et ce n’est pas passé. Il faudra jouer notre match et ne pas être spectateur, dans une position d’attente.

 Ce qui me préoccupe, c’est notre réaction. Le PSG va venir pour se qualifier. On sait comment ils vont jouer et leurs forces. Moi, ce qui m’intéresse, c’est ce que je veux faire. Si c’était à refaire, je n’aurais d’ailleurs pas fait le même onze de départ face à Caen. J’ai misé sur les joueurs qui avaient manqué de peu la qualification à Bâle (1-2, jeudi dernier, en 16e de finale de la Ligue Europa, aller : 3-2). Finalement, l’élimination a laissé beaucoup plus de traces que je pensais. Les joueurs étaient fatigués. Donc, je ne vais pas faire tourner mais apporter beaucoup de fraîcheur face au PSG. Avant Caen, vous disiez qu’on jouait la troisième place. On ne peut pas dire après qu’on est nul et des bidons, moi associé. Non. On est déçus mais il y a des circonstances que l’on doit tous intégrer, comme le nombre de matches déjà disputés cette saison et l’élimination. C’est un accident, provoqué par Caen, mais on va remettre la machine en route. »

Source : L'Equipe

Pour réagir à cette info, rendez-vous sur le forum !

Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j'ai une douzaine d'années... Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !
Alexandre S.
Suivez-moi !

Alexandre S.

Créateur de Peuple-Vert.fr en mars 2015.
Je suis bien évidemment supporter des Verts depuis que j’ai une douzaine d’années… Voilà donc près de 30 ans que je suis tombé dans le chaudron de potion magique !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This